1232122893_affiche_obsession_1976_2

 

SPOILERS…Ne pas lire si vous n’avez jamais vu le film !

 

 

 

 

 

En 1975, Brian DePalma réalise son plus grand film de suspense, et son film le plus hitchcockien, Obsession, avec Cliff Robertson, Geneviève Bujold et John Lithgow (un acteur que DePalma réemploiera par la suite : Blow Out, L’Esprit De Caïn). Porté par une musique sensationnelle de Bernard Herrmann, le film est, vraiment, totalement dans le style de films qu’Alfred Hitchcock avait l’habitude de faire. En fait, on pense surtout à un film de Hitchcock en particulier, quand on parle d’Obsession : Sueurs Froides. Obsession en est une sorte de remake inavoué, dont l’action se passe à la Nouvelle Orléans, mais aussi dans une des plus belles villes du monde, Florence, Italie.

 

 

 

 

 

 

1232123017_18453774_w434_h_q80

 

Le début du film se passe en 1959, à la Nouvelle Orléans. Michael Courtland (Cliff Robertson) apprend, après une réception, que sa femme Elizabeth (Geneviève Bujold) et leur fille Amy ont été kidnappées contre forte rançon. Courtland prévient la police, mais les ravisseurs s’enfuient avec les deux otages, et ont un accident de voiture : aucun survivant. 16 ans plus tard – 1975, donc. Lors d’un voyage d’affaires à Florence, Italie, Courtland retourne dans l’église San Miniato al Monte, où Elizabeth et lui s’étaient rencontrés. Il y fait la connaissance de Sandra (Geneviève Bujold), une étudiante en art, qui ressemble d’une manière frappante à Elizabeth. Courtland épouse Sandra, et l’emmène à la Nouvelle Orléans. Là, Sandra va de plus en plus s’identifier à Elizabeth, et, un jour, va disparaître, et remettre à Courtland une demande de rançon.

 

 

 

 

1232123101_18453773_w434_h_q80

 

En fait, Sandra n’est autre qu’Amy, la fille de Courtland et Elizabeth. Courtland apprendra que sa femme avait organisé son enlèvement, et celui d’Amy, avec Lasalle (John Lithgow, ami et associé de Courtland) afin de ruiner celui-ci. Amy était restée, avec Lasalle, dans la maison, alors qu’Elizabeth et les faux ravisseurs étaient partis en voiture chercher la rançon, et eurent l’accident. Lasalle, pendant ces 15 ans, a éduqué la fille et lui a inculqué une rancœur contre Courtland, afin qu’Amy, plus tard, venge sa mère morte. Mais l’amour d’Amy pour son père sera plus fort que son désir de vengeance (Courtland, en prévenant la police, ayant été indirectement responsable de l’accident de voiture, causé par la précipitation et l’angoisse des ravisseurs)…

 

 

 

 

 

 

1232122993_18453779_w434_h_q80

 

A bien y réfléchir, avec son ambiance poisseuse et troublante, son histoire hitchcockienne riche en suspense et en faux-semblants, sa réalisation imparable riche en trouvailles (travellings, rotation à 360°, zooms), ses acteurs au sommet, Obsession est bien le meilleur film de suspense de Brian DePalma. C’est aussi, avec Sœurs De Sang, le plus bel hommage que DePalma pouvait rendre à Hitchcock. Tout est fantastique, ici. Le film est éprouvant pour les nerfs, il regorge de suspense douloureux, et si le sujet ressemble un peu trop à Vertigo, ça n’empêche pas le film d’égaler son modèle. C’est un véritable chef d’œuvre que ce film ! A voir à tout prix.