1226154672_blow_up

Spoilers…

Réalisé en 1967 par Michelangelo Antonioni, ce film a inspiré à la fois Brian DePalma pour son chef d’œuvre Blow Out de 1981 (qui en est un remake ‘auditif’) et la série de films comiques Austin Powers (pour le personnage de photographe de mode, et l’ambiance Swingin’ London dans laquelle ce personnage vit). Il s’agit, bien sûr, du cultissime Blow Up. Le film est interprété par David Hemmings, Vanessa Redgrave, Sarah Miles et John Castle. Jane Birkin, alors quasi inconnue (et pas encore avec Serge) apparaît dans le rôle d’un mannequin, au cours d’une scène assez amusante et…hmmm, sympathique !

1226154828_blowup460

L’histoire est assez tarabiscotée, mais elle démarre vraiment d’une manière très simple : Thomas, photographe de mode talentueux, virtuose du Nikon, surprend, un jour, dans un parc de Londres, un couple d’amoureux. Du moins, c’est ce qu’il croit être. Il les photographie, discrètement. En développant, plus tard, les négatifs, il découvre, sur une photo, un bras tenant un revolver. Sur une autre photo, un cadavre dans un buisson. Rapidement, il va chercher à en savoir plus, soupçonnant d’être tombé sur une affaire du tonnerre. En fait, il est tombé dans un bel engrenage…

1226154789_18828293_w434_h_q80

L’ambiance du film, très pop et légère, est dans le style de l’époque, Swingin’ London, cette période durant laquelle, musicalement parlant, coexistaient des groupes tels que les Who, Yardbirds, Pink Floyd, Rolling Stones, Beatles, Pretty Things, Kinks, Them, Mojos…Parlons un peu des Yardbirds, car on voit ce groupe culte (ayant accueilli en son sein les guitaristes Eric Clapton, Jeff Beck et Jimmy Page) en action dans le film, dans une scène mythique (on voit Beck et Page, jouant sur le morceau Stroll On).

1226154765_blow_up_0803

Le film est très pop, parfois psychédélique, assez différent de ce que Antonioni avait l’habitude de faire (L’Avventura…). Probablement le meilleur des films ‘non-italiens’ du réalisateur italien (parmi lesquels se trouvent aussi Zabriskie Point et Profession : Reporter), Blow Up est un chef d’œuvre absolu, un film mythique et référentiel, porté par un duo d’acteurs remarquable (jamais plus Hemmings ne parviendra à trouver un rôle aussi fort), une réalisation parfaite, une musique grandiose, une ambiance très particulière. Un film à voir au moins une fois dans sa vie, pour qu’elle prenne la peine d’être vécue. Palme d’Or à Cannes, 1967. On s’en serait bien évidemment douté !