1194945096_da_vinci_code5

A ne lire que si vous avez vu le film ou lu le roman (meme si peu de monde ignore maintenant de quoi parle le film...) !

 

Best-seller par excellence (on ne compte plus les exemplaires vendus de par le monde), Da Vinci Code, écrit par Dan Brown en 2003 (paru un an plus tard en France - à ce titre, malgré les trois autres romans de Brown qui sont sortis depuis, Da Vinci Code reste le dernier, cronologiquement parlant, que Brown a écrit) se devait d'etre adapté au cinéma. Ce fut chose faite en 2006 avec le film éponyme de Ron Howard. Da Vinci Code est interprété par une foule de grands acteurs : Tom Hanks, Audrey Tautou (dans un role qui devait, au départ, etre joué par Sophie Marceau, qui a refusé - elle refuse tous les bons roles, de toute façon), Jean Réno, Ian McKellen, Paul Bettany, Alfred Molina, et meme Jurgen Prochnow (Le Bateau, La Forteresse Noire) dans un petit role...

18473011

Je tiens à la préciser tout de suite : malgré l'avertissement que j'ai placé en haut d'article, je ne révèlerai pas toute l'intrigue. D'abord, parce que ça serait fastidieux et long ; ensuite, quiconque n'aurait jamais lu le livre (probable, meme si c'est un best-seller, ça ne signifie pas que TOUT LE MONDE l'a forcément lu !) ou vu le film (idem) saurait tout de l'histoire, et ça flinguerai net son envie de voir le film ou de lire le pavé (575 pages) de Dan Brown ; enfin, parce que.

18473020

Il n'empeche que voici, succintement (pas plus de 1000 pages, sans quoi ça lasse), le résumé du film : Un meurtre a lieu au musée du Louvre, à Paris. C'est le conservateur du musée, Jacques Saunière (Jean-Pierre Marielle) qui est la victime, abattu par un étrange homme albinos. Saunière est retrouvé dans la grande Galerie, nu, dans la position de l'Homme De Vitruve (fameux dessin de De Vinci, quiconque connait Manpower connait ce dessin), avec d'étranges signes cabalistiques sur le corps. Au sol, d'étranges signes également.

18480265

La police, dirigée par le commissaire Bézu Fache (Jean Réno), fait venir sur les lieux un éminent professeur américain spécialisé dans l'étude des signes, Robert Langdon (Tom Hanks). La raison est que, parmi les signes découverts sur le corps, figurait la mention (effacée depuis) 'appelez Robert Langdon'. Bézu Fache dit à Langdon qu'il a fait appel à lui par rapport aux symboles. Mais, en fait, Fache croit tenir en Langdon le meurtrier. Langdon rencontre, au musée, une enquétrice de la police scientifique, Sophie Neveu (Audrey Tautou), qui s'avère etre la petite-fille de Saunière (comme elle l'avoue à Langdon à un moment donné, dans le musée). Sophie, qui sait que Langdon est suspecté par Fache, parvient à le prévenir en douce, et Langdon et elle, tout en enquétant à leur manière sur le meurtre de Saunière, vont parvenir à s'enfuir du musée.

18473034

Alors que leur quète pour découvrir la vérité sur le meurtre de Saunière se poursuit (agrémentée d'une quète mystique sur un secret bien enfoui dans la religion, et dont Saunière était en quelque sorte un des gardiens, puisque faisant partie de la société secrète mythique du Prieuré de Sion - des indices, disséminés par Saunière, leur permettront de suivre leur piste), le mystérieux tueur albinos, un moine appartenant à l'Opus Dei portant le nom de Silas (Paul Bettany), se lance aussi à leur recherche pour les empecher de découvrir ce fameux secret, qui doit à jamais etre annihilé. Silas est commandité par Mgr Aringarosa, de l'Opus Dei (Alfred Molina), lequel est pret à tous les moyens pour empecher la vérité d'etre découverte...

18473006

De Paris à Londres, en passant par la campage française et anglaise, Langdon et Sophie, avec l'aide d'un ami de Langdon, Sir Leigh Teabing (Ian McKellen), un vieil aristocrate anglais passionné de secrets, vont avancer plus loin dans le mystère du code, dont la clé de départ est Leonard De Vinci (ses tableaux et oeuvres) et dont l'issue sera beaucoup plus généraliste qu'artistique, puisque ancrée directement dans la religion...Mais quel est ce secret si important qu'il doit absolument etre tenu secret ? Si vous avez lu le livre ou vu le film, vous le savez. Dans le cas contraire, vous savez ce qu'il vous reste à faire, car je m'arrete là dans le descriptif de l'intrigue !

 

18468876

Le film, sensationnel, et très bien adapté du roman, sera très mal accueilli à Cannes lorsqu'il sera présenté en avant-première en 2006. La raison, sans doute à cause de ce secret révélé au film du film, qui est sans aucun doute un peu romancé, mais qui fait cependant grincer pas mal de dents chez les catholiques. Pour ma part, et ce malgré les catastrophiques critiques presse, j'ai adoré ce film. Ma première critique pour AlloCiné fut celle de ce film, et je me suis d'ailleurs inscrit sur le site le jour où j'ai été voir ce film. Ca, c'est pour l'anecdote inutile, mais que je ne pouvais pas ne pas aborder ici !

 

18614180

Très bonne réalisation de Ron Howard, excellente interprétation, suspense très bien géré, admirable adaptation qui respecte parfaitement le roman, le film, d'une durée de 2h25, existe dans une version plus longue d' 25 minutes environ (qui le fait passer à presque 2h50), et vraiment plus intéressante encore. En résumé, je ne vois vraiment pas quoi dire de mal à propos de ce film, pour moi une des meilleures adaptations de best-sellers qui soient, avec des acteurs prestigieux, des décors exceptionnels (Rosslyn Chapel, vers la fin du film, ou bien encore le Louvre, la cathédrale de Westminster, l'église St-Sulpice...des lieux cultissimes pour les fans du roman - dont moi).

 

18473028

J'adore ce film, une vraie réussite, que je place cependant dans le registre des films sous-estimés à cause de cet acharnement de la presse lors de sa sortie, qui a sans doute empéché les spectateurs d'avoir une totale objectivité en le voyant (je n'ai pas fait attention aux critiques, meme si ça m'a peiné, mais je connais quelques personnes qui n'ont pas aimé le film, en partie parce qu'elles partaient sur des à-prioris défavorisants en allant le voir - en partie à cause des mauvaises critiques).

 

18473025

Bref, vous voyez ce que je veux dire : Da Vinci Code est l'exemple meme du film mal aimé du public à cause de quelques critiques mal foutues, écrites par des journaleux qui se sont crus obligés de massacrer le film à cause de son sujet qu'il devaient juger abracadabrantesque. Comment se fait-il que le roman ne se soit pas fait autant incendier, alors ? Si vous savez lire entre les lignes, vous comprenez ce que je veux dire : en règle générale, évitez de vous fier aux critiques quand vous allez voir un film. Ce film, vrai chef d'oeuvre de thriller mystique aventureux, méritait mieux. Réhabilitez-le, bon sang ! Pour ma part, c'est incontestablement un des 10 meilleurs films de des 5 dernières années. Voilà, la messe est dite !!