1194535378_sentiers_gloire

SPOILERS...

 

Réalisé en 1957, ce film sera interdit durant plus de 15 ans en France, rapport à la manière dont l'armée française y est montrée. 50 ans après, Les Sentiers De La Gloire reste un chef d'oeuvre inaltérable du film de guerre, et une des oeuvres majeures du grand Stanley Kubrick. Il s'agit d'ailleurs de son premier film majeur, après Le Baiser Du Tueur (correct mais un peu terne) et L'Ultime Razzia (excellent, mais pas au niveau de ce que Kubrick fera par la suite). Sans oublier une première oeuvre que Kubrick refusera toujours de commercialiser, Fear And Desire. Si on inclut ce film rare et renié dans la filmographie de Kubrick, alors Paths Of Glory, adaptation d'un roman de Humphrey Cobb, est le quatrième film du cinéaste.

 

18385883

L'action se passe durant la première guerre mondiale, plus particulièrement en 1916. Le général Broulard (Adolphe Menjou) ordonne à son confrère le général Mireau (George MacReady) de mener une offensive violente contre un poste avancé de l'armée allemande appelé "la Fourmillière". Lors de l'attaque de ladite "Fourmillière", ce sera une vraie hécatombe du coté français, les soldats se faisant abattre par dizaines. Démoralisés, épuisés, à la limite de la mutinerie, les soldats survivants refuseront de combattre, et d'obéir aux ordres. Le colonel Dax (Kirk Douglas, impérial) se range du coté des hommes... La sanction de l'état-major ne se fera pas attendre, quelques hommes seront arretés, et passeront, pour l'exemple, devant le conseil de discipline militaire. Condamnés à mort pour insubordination et refus de se battre face à l'ennemi ("manque de combativité", selon les termes employés), ils seront envoyés au peloton d'exécution...

 

18385884

Des films comme Les Sentiers De La Gloire sont rares : beau, puissant, profondément subversif et antimilitariste, à l'époque de sa sortie, un film comme celui-ci n'a pas manqué de faire scandale (interdiction sur les bases américaines, scandale en Belgique, interdit en France), et d'asseoir pour de bon la réputation de Kubrick, qui n'avait pas encore de renommée internationale. Les acteurs, à commencer par Kirk Douglas (le role de sa vie) et Adolph Menjou, sont épatants, la réalisation, fulgurante (les scènes de combat sont probablement les plus belles pour un film sur la première guerre mondiale), l'histoire, superbe, et le message (un message de paix, et contre l'armée) est pour le moins universel et beau.

 

18391777

A noter, dans la dernière et sublime scène, la jeune Allemande chantant devant les soldats français qui l'ont plus ou moins faite prisonnière n'est autre que Christiane Kubrick. Kubrick l'épousera peu de temps après le tournage du film, et a fait sa connaissance pendant le tournage. Elle l'accompagnera jusqu'à la fin, et est toujours de ce monde. D'une grande puissance et d'une tout aussi grande beauté, Les Sentiers De La Gloire, avec cette affiche française si représentative de ce qu'est la guerre (un sentier avec la mort au bout), est un chef d'oeuvre absolument indispensable.