1228392538_l627_0

SPOILERS…

Réalisé en 1992 par Bertrand Tavernier, L.627 est un sommet du polar moderne, un film au réalisme quasiment proche du documentaire (ne serait la distribution éclatante, le film pourrait vraiment passer pour un documentaire tourné sur le vif). Les acteurs sont tous remarquables, à commencer par Didier Bezace, Philippe Torreton et Jean-Roger Milo. Mais Charlotte Kady, Jean-Paul Comart, Nils Tavernier, Claude Brosset, Lara Guirao sont également parfaits.

1228392568_18839633_w434_h_q80

Lucien (dit ‘Lulu’) Marguet est un inspecteur de police. Contrairement à pas mal de ses collègues, Lulu croit encore à son métier, il est encore persuadé que le métier de policier est plein d’avenir. Bref, il est un peu fleur bleue, utopiste. Lulu est muté à la brigade des Stups, et va découvrir, avec ses nouveaux collègues (Manuel – Jean-Roger Milo -, Marie – Charlotte Kady -, Antoine – Philippe Torreton…), un métier très difficile, fait de planques, d’arrestations et d’interrogatoires musclés…Un univers en totale contradiction avec la vision qu’il se fait, lui, de la police. Un monde violent, furieux, désenchanté. La vie à la brigade des Stups…

1228392623_18865917_w434_h_q80

Bertrand Tavernier est un immense réalisateur, il suffit de voir Que La Fête Commence, "La Vie Et Rien D’Autre", Le Juge Et L’Assassin et Capitaine Conan pour s’en rendre compte. Sans lui, le cinéma français serait moins intéressant, il fait partie des meilleurs. L.627, quant à lui, est tout simplement le meilleur polar français de ces 20 dernières années avec le 36 Quai Des Orfèvres d’Olivier Marchal. Didier Bezace est remarquable dans le rôle d’un flic idéaliste confronté à la dure vie de flic, dans un des services les plus difficiles de la police, la lutte contre la drogue. A coté, Torreton et surtout Milo (air ronchon) semblent être totalement blasés de la vie et de leur dur métier, et sont totalement crédibles également.

1228392698_l_627_1991_diaporama_portrait

A noter, malgré la dureté de certaines scènes et un aspect totalement documentaire, le film contient quelques petites touches d’humour, un running-gag, en fait : un seau d’eau qui se déverse automatiquement sur ceux qui pénètrent dans les locaux de la police. Ca donne un petit peu de légèreté au film, ce n’est pas négligeable ! L.627 est un film impressionnant, totalement crédible et magnifique. Un film à voir absolument pour se redonner confiance dans le cinéma français. Un des meilleurs de Tavernier !