1229335463_les_bidasses_en_folie_0

SPOILERS…

Vrai succès national lors de sa sortie en 1971, Les Bidasses En Folie, réalisé par Claude Zidi, est le second film interprété par la troupe de comiques/chanteurs/musiciens les Charlots (après une comédie de Philippe Clair l’année précédente, le raté La Grande Java). C’est aussi le dernier film a être joué par la troupe des Charlots au complet (cinq membres), Luis Rego quittera la troupe peu après le film, ne voulant pas continuer l’expérience cinématographique (pourtant, par la suite, il ne fera que ça). On trouve aussi Jacques Dufilho, Jacques Seiler (futur habitué des films des Charlots, dans son rôle culte), Marion Game et les groupes français Martin Circus et Triangle, dans leurs rôles respectifs, au cours d’une scène assez culte de concours musical.

1229335536_18407072_w434_h_q80

Gérard (Rinaldi), Luis (Rego), Jean (Sarrus), Jean-Guy (Fechner) et Phil (Gérard Fillipelli) sont cinq jeunes gens, musiciens, qui s’installent dans la région dijonnaise. Voulant gagner suffisamment d’argent pour subsister, ils essaient différents métiers (serveur, conducteur de camion…), et participent à un concours régional de musique (auquel participent Triangle et Martin Circus – Je m’Eclate Au Sénégal), avant de s’orienter, bon gré mal gré, vers l’armée. Ce qui les arrange, car la fille du colonel (Marion Game – le colonel, c’est Dufilho) leur plaît bien ! Mais ne s’engageant, les cinq guignols vont se rendre compte de leur douleur, en découvrant l’autorité, la discipline…Celui qui va le plus comprendre sa douleur, ceci dit, c’est leur instructeur et supérieur, le sergent Bellec (Jacques Seiler, tuant) !

1229335597_18407074_w434_h_q80

Ce film, cultissime, est le premier gros succès des Charlots. L’année suivante, il y aura Les Fous Du Stade de Zidi, Les Charlots Font L’Espagne de Girault (déjà abordés ici). En 1974, Claude Zidi fera la suite de cette comédie cartonneuse, avec Les Bidasses S’En Vont-En Guerre, encore meilleur que le premier volet, mais en total inverse : le premier film se passe pour moitié dans la caserne, et pour moitié en dehors, et c’est la seconde partie qui se passe dans l’armée. La suite, elle, c’est le contraire : on démarre dans l’armée, mais les bidasses se font la malle en plein milieu du film ! Scènes cultes, gags à gogo, ambiance décontractée du bulbe, personnages cultes… A part un aspect vieillot et populo et une musique parfois soûlante, Les Bidasses En Folie est bien un des tout meilleurs films des Charlots ! A voir si vous aimez les comédies !