1194618598_sos_fantomes

SPOILERS !

Voici un exemple type de comédie fantastique réussie. Réalisé en 1984 par Ivan Reitman, S.O.S. Fantomes (Ghostbusters) est un film culte pour toute une génération, un film melant adroitement humour, effets spéciaux et frissons, une comédie loufoque extrèmement bien interprétée et réalisée. Bref, un must ! Les acteurs de ce film sont tous absolument géniaux : Bill Murray, Dan Aykroyd, Harold Ramis, Ernie Hudson, Rick Moranis, William Atherton, et la craquante Sigourney Weaver, ici bien loin de son role de Ripley (saga Alien). La musique, signée Elmer Bernstein, est excellente, mais c'est surtout la chanson de Ray Parker Jr, Ghostbusters, qui restera dans les mémoires. Parlons un peu des FX de Richard Edlund pour n'en dire que du bien : ils sont tout simplement incroyables, surtout pour l'époque, et n'ont pas vieilli.

1194619319_gfd

L'action se passe à New York. Trois scientifiques très intéressés par le paranormal (surtout deux d'entre eux) sont virés par leur université, qui refuse de cautionner leurs travaux, qu'elle juge idiots. Ces trois scientifiques un peu louf', Peter Venkman (Bill Murray - le seul des trois à ne pas trop croire au paranormal et aux fantomes...en tout cas, au début), Ray Stanz (Dan Aykroyd) et Egon Spengler (Harold Ramis - la tete du groupe) en arrivent vite à monter leur propre société, S.O.S. Fantomes. Equipés d'armes laser de leur invention permettant de capturer et d'enfermer dans un caisson hermétique des fantomes, ils se lancent à la recherche d'apparitions en tout genre.

1194619296_bbvcx

Le moins que l'on puisse dire, c'est que leur société, qui emploie une secrétaire, Janine (Annie Potts), n'est pas vraiment surchargée. Mais un jour, une jeune femme, Dana Barrett (Sigourney Weaver), vient les voir pour leur parler d'un évenement étrange survenu chez elle, dans son appartement situé à Central Park Ouest, dans un très baroque et vieil immeuble : des oeufs se sont cuits tout seuls, et une étrange forme a fait son apparition dans son frigo, avec une voix disant "Zuul". Venkman débarque à l'appartement, inspecte les lieux, ne trouve rien, et tente de draguer Dana ; sa tentative se solde par un rateau monumental. Pendant ce temps, un autre 'client' arrive, un hotel très select dans lequel se passeraient des évenements troublants. Arrivant sur place, les chasseurs de fantomes découvrent un fantome glouton verdatre, mangeant absolument tout se qui se presente (bouffe, vaisselle, livres).

1194619387_az

Après un massacre dans le restaurant de l'hotel (tout est en ruines), ils parviennent à attrapper le fantome...puis, pendant les semaines à venir, ça sera la cavalcade de clients, tout le monde se met à parler de S.O.S. Fantomes, à tel point qu'ils en arrivent à embaucher un nouveau chasseur, un certain Winston Zeddmore (Ernie Hudson). S.O.S. Fantomes reçoit, un jour, la visite d'un délégué de l'environnement, Peck (William Atherton), chargé de controler si la société de 'casseurs de fantomes' respectait bien les normes. Il est reçu par Venkman, qui l'envoie poliment se faire visiter le trou du culte chez les habitants d'un pays méditerranéen reputé pour sa mythologie, ses Jeux Olympiques et sa feta Salakis au bon lait de brebisse...

1194620981_xxw

Venkman et Spengler, ayant enqueté sur le mystérieux "Zuul", ont appris (et Venkman le révèle à Dana, ce qui lui offre une raison supplémentaire de la voir - depuis sa célébrité, il est plus en faveur avec elle) que Zuul était un des disciples d'un ancien seigneur/dieu sumérien nommé Gozer. Les multiples évenements survenant à New York leur font croire que Gozer, d'une immense cruauté lors de l'Antiquité, reviendrait, et que ce serait l'Apocalypse... Très vite, de curieux évenements, ayant tous un lien direct avec l'immeuble où vit Dana (et sur le toit duquel se trouve un étrange temple paien, avec autel et statues), se produisent..la prophétie de l'avénement de Gozer le Gozérien risque fort de se produire...sauf si S.O.S. Fantomes s'en charge, ce qui risque d'etre difficile, le responsable environnemental, Peck, ayant fait couper tous les circuits de la société, ce qui a entrainé la libération de tous les ectoplasmes capturés, et une vraie panique dans les rues de la ville...

1194619414_q

Riche en scènes cultissimes (toute la fin, avec Gozer - apparence féminine dans le style 'Desireless foireux' - et le fameux Stay Puft Man - le bibendum chamallow, apparence sous laquelle Gozer arrive pour tout détruire), le film se regarde toujours avec un immense plaisir. Les dialogues sont souvent hilarants (meme un puriste de la VO comme moi le reconnait, la VF de ce film est excellentissime !), les acteurs, excellents, les FX du tonnerre de Dieu, et certains sont meme assez terrifiants (le fantome de la bibliothèque, dans la cultissime scène d'intro du film), meme s'il faut rester relatif, c'est un film pour tous publics.

1194620825_yy

Un de mes films préférés, point barre, un film qui fera l'objet d'un merchandising incroyable (jouets, BD, série de dessins animés, costumes), et meme une suite réalisée en 1989, tout aussi excellente (ce qui est rarissime pour les suites). Avec Fantomes Contre Fantomes et Beetlejuice, S.O.S. Fantomes est le meilleure comédie fantastique sur le sujet des fantomes et ectoplasmes. Le personnage du fantome glouton (Bouffe-Tout) est vraiment drole, et les seconds roles (Rick Moranis dans le role d'un comptable malchanceux et énervant, bavard et faiblard) sont tout aussi réussis.

1194620272_jj

Voilà, pour finir, ce qu'il faut dire sur ces 100 minutes exceptionnelles : un film culte enthousiasmant, drole, prenant, jamais lourd, riche en gags et situations hilarantes, en dialogues très droles, avec des acteurs qui se sont visiblement bien amusés (deux d'entre eux, Ramis et Aykroyd, sont les scénaristes du film), et bénéficiant d'une réalisation impeccable. Que dire de plus, à part que ce film est un classiquer incontestable du cinéma populaire des 80's ? A voir, si ce n'est pas déjà le cas (ça m'étonnerait de vous !), et à revoir.