1228925548_mash

 

SPOILERS…

 

 

 

 

 

Palme d’Or à Cannes en 1970, M.A.S.H. est un des meilleurs films de Robert Altman, et une charge virulente et comique sur la guerre de Corée et l’armée américaine. Interprété par Donald Sutherland, Elliott Gould, Tom Skerritt, Robert Duvall et Sally Kellerman, le film regorge de passages cultes hilarants, et n’a pas vieilli, il reste toujours aussi drôle. La chanson du générique, Suicide Is Painless, est devenue très célèbre aussi.

 

 

 

1228925701_mash_04

 

En pleine guerre de Corée (dans les années 50), dans une base militaire, trois jeunes chirurgiens militaires, le capitaine Benjamin Franklin « Hawkeye » Pierce (Donald Sutherland dans un de ses meilleurs rôles), le capitaine Augustus Bedford « Duke » Forrest (Tom Skerritt) et le capitaine John Francis Xavier « Trapper John » McIntyre, n’arrêtent pas de faire les cons. Totalement antimilitaristes, dotés d’un humour très noir et cynique, noceurs patentés, déconneurs, allergiques à toute autorité, les trois hommes rendent fou le major Frank Burns (Robert Duvall), qui se présente comme un homme croyant en Dieu, très pieux, mais qui n’hésite pas à s’envoyer secrètement l’infirmière en chef Margaret O’Houlihan. Qui sera renommée « Hot Lips » (Lèvres en Feu) après que les trois lascars aient posé des micros dans la tente du major, pendant qu’il se la farcit, afin que tout le campement en profite… Un vent de folie subversive, totalement hors de propos dans une base U.S. en temps de guerre (et en Corée), se propage lentement mais sûrement. Un vrai délire.

 

 

 

1228925613_mash_14854

 

Le film se termine, entre autres, par une scène très longue et réussie de match de football américain, organisé pour détendre les troupes. Avec notre trio infernal parmi les joueurs, on imagine aisément le bordel généralisé que ça sera… Le succès du film sera si fort qu’une série TV sera créée par la suite.

 

 

 

1228925671_mash_05

 

Fantastique, hilarant et farouchement antimilitariste, M.A.S.H. (pour Mobile Army Surgical Hospital) est un chef d’œuvre comique. Palme d’Or justifiée à Cannes, le film est à voir et à revoir. Donald Sutherland, Elliott Gould et Tom Skerritt (mais surtout Gould et Sutherland, deux acteurs que j’aime beaucoup) sont prodigieux.

 

 

 

Comme l’affiche le disait très à propos, Un film sanglant d’où jaillit le rire. Car, en effet, certaines scènes d’opération sont assez riches en hémoglobine, même si aucun gros plan chirurgical (faut pas pousser) ne s’y trouve. M.A.S.H. est un sommet dans le genre !