1229597968_goldeneye_0

Spoilers...

Réalisé en 1995 (soit six ans après le précédent film), GoldenEye est le 17ème film de la saga 007, et le premier a être interprété par Pierce Brosnan (qui interprètera encore trois autres fois l’agent secret, dans trois films nettement moins bons, pour ne pas dire nuls – Demain Ne Meurt Jamais, surtout). C’est Martin Campbell (futur réalisateur de Casino Royale) qui est à la réalisation, et on retrouve aussi Sean Bean, Famke Janssen, Izabella Scorupco, Gottfried John et Robbie Coltrane dans le casting de ce film.

1229598117_18994067_w434_h_q80

La musique est signée Eric Serra, et la chanson (signée Bono et The Edge, de U2, mais chantée par Tina Turner) est incontestablement une des moins bonnes de la saga. En dehors de la chanson médiocre, le film est, il faut bien le dire, excellent. Il faudra par la suite attendre 11 ans (et Casino Royale) pour retrouver un bon film dans la saga (et le film avec Daniel Craig est de loin le meilleur des 22 films). C’est aussi à partir de ce film que M est joué par une femme, Judi Dench. Elle le joue toujours depuis.

1229598312_18994065_w434_h_q80

James Bond est chargé d’enquêter sur une mystérieuse arme satellite, GoldenEye, mise au point par les Russes, et capable d’anéantir une ville entière. D’ailleurs, une base scientifique russe a été détruite par des militaires russes félons dirigés par le général Orumov (Gottfried John), à la solde d’un certain Janus (Sean Bean). Bond découvre vite que ce Janus n’est autre qu’Alec Trevelyan, un ancien agent secret du MI6, ancien collègue de Bond sous le matricule 006. Officiellement mort en mission (cette mission, on la voit dans la séquence pré-générique), Treveyan, défiguré par une explosion, en veut personnellement à Bond, et aussi à la Terre entière. Bond, aidé par une jeune informaticienne rescapée de la tragédie de la base scientifique (Izabella Scorupco), se lance, vie la Russie, à la recherche de Trevelyan/Janus, afin de l’empêcher d’utiliser GoldenEye contre le monde…

1229598219_18994072_w434_h_q80

On trouve dans ce film le personnage de Valentin Zukovsky, parrain de la mafia (qui reviendra dans Le Monde Ne Suffit Pas), incarné par Robbie Coltrane. Plus amusant, on trouve aussi, dans le rôle de l’agent de la CIA Jack Wade (qui reviendra dans Demain Ne Meurt Jamais), Joe Don Baker, qui avait interprété le méchant général Brad Whittaker dans Tuer N’Est Pas Jouer (le 15ème volet, 1987).

1229598367_18994066_w434_h_q80

Rempli d’action et de suspense, ce film est excellent. Pierce Brosnan y donne sa meilleure incarnation bondienne, pour sa première fois. Il est tout plein d’humour, mais aussi très distingué, assez proche de Sean Connery dans un sens. Avec un coté plus moderne, toutefois. Ce n’est pas mon acteur bondien préféré, ni le meilleur selon moi, mais il reste excellent, meilleur que Roger Moore (trop farfelu vers la fin). Avec son lot de grands moments (la fin, le pré-générique) et son action à foison, GoldenEye est un fantastique film de la série 007. Un classique, en somme ! Ultime précision, le titre vient du nom de la maison jamaïquaine de Ian Fleming, auteur de la série de romans...