1191855952_crime_express

SPOILERS...

Je classe ce film dans la catégorie des 'films à découvrir', mais il n'est pourtant pas une rareté. Si je le classe dans cette catégorie, c'est parce qu'il a tendance à etre assez oublié, mis de coté (ainsi que les autres films de ce genre si particulier qu'est le whodunit), en cette période de thrillers angoissants. Ce film, qui est la meilleure adaptation de l'oeuvre d'Agatha Christie, c'est Le Crime De L'Orient-Express, réalisé en 1974 par Sidney Lumet. Et c'est un véritable chef d'oeuvre de film policier.

1191856067_b_bb

Interprété par une brochette impressionnante d'acteurs/trices de talent (Albert Finney, Lauren Baccall, Sean Connery, Michael York, Jacqueline Bisset, Richard Widmark, Anthony Perkins, Jean-Pierre Cassel...need I say more ?), le film est donc une adaptation d'un fabuleux roman de la Reine du Crime, Agatha Christie - son meilleur roman. Albert Finney livre ici une prestation impeccable et jubilatoire dans le role du fameux détective belge aux petites cellules grises, Hercule Poirot (Peter Ustinov livrera une autre excellente prestation dans deux-trois autres films adaptés de Christie, mais une prestation largement différente, plus légère, plus...belge !). Si vous prenez la peine de voir le film en VOST (conseillé, quel que soit le film et la langue d'origine, d'ailleurs), vous constaterez que Finney parle de temps en temps en français dans le texte.

1191857091_ccc

Dois-je vraiment rappeler l'intrigue du film (et du roman) ? Lors d'un voyage en train allant de la Turquie vers l'Europe occidentale (en passant par les Balkans, lieu où le train est bloqué par une tempete de neige), un crime est commis. La victime est un Américain riche, Ratchett (Richard Widmark), d'apparence louche, et qui, quelques heures plus tot, avait demandé à Hercule Poirot (présent dans le train, bien entendu) si ce dernier pouvait assurer sa protection, Ratchett se sentant menacé. Poirot avait refusé, prétextant ne pas se sentir intéressé (au moins, il est franc de le lui dire).

1191857112_bb

En pleine nuit, un bruit bizarre (un homme, qui crie) retentit dans le wagon, dans le compartiment de Ratchett. L'employé des wagons-lits, Pierre Michel (Jean-Pierre Cassel), se rend sur les lieux, mais une vois retentit (en français, dans la VO, avec un accent américain très prononcé) que ce n'est rien, juste un cauchemar. N'empeche, ce 'cauchemar' a réveillé le détective belge...d'autres incidents (Mrs Hubbard - Lauren Baccall, dans le role d'une bourge chieuse - prétextant qu'un homme a fait irruption dans son compartiment) arrivent cette nuit.

1191857950_v

Au lendemain matin, c'est le majordome de Ratchett, un Anglais du nom de Beddoes ( - Sir John Gielgud - Masterman dans le livre), découvre le corps sans vie de Ratchett. Assassiné, 12 coups de couteaux. Et pas mal (meme trop) d'indices autour de lui : cure-pipes, lettre brulée, mouchoir brodé d'une initiale H...Sur demande du directeur de la ligne, Bianchi (Martin Balsam, parlant en VO avec un accent italien très fort - dans le roman, il s'appelle Bouc, et doit donc etre français), qui est aussi un ami du Belge, Poirot mene l'enquete. Il doit faire vite, avant que le train ne puisse reprendre la route. En effet, la neige a bloqué la ligne, et voil le train (et l'assassin présumé, forcément à bord du wagon) bloqué, temporairement...

1191857144_x

Poirot, en interrogeant les différents suspects, va peu à peu essayer de résoudre cette difficile énigme...laquelle énigme se double d'une autre une fois qu'il aura découvert la vraie identité de la victime, qui ne s'appellait pas Ratchett, mais Cassetti, et qui venait de fuir les USA à cause d'une affaire morbide : il était le commanditaire du kidnapping et du meurtre d'une enfant, Daisy Armstrong (ce fait divers est brièvement énoncé au tout début du film). Et Poirot de, rapidement, faire un lien entre ce Cassetti, monstre répugnant, et son assassinat, ressemblant beaucoup à une vengeance...Et si les deux affaires étaient liées ?

1191857171_vc

Je n'en dit pas plus, ça serait faire offense à cette merveille de suspense qu'est le film (et livre).  Parlons ici un peu des acteurs, pour citer leurs roles respectifs : Sean Connery (colonel Arbuthnot), Anthony Perkins (Hector McQueen, secrétaire de Ratchett), Jacqueline Bisset (comtesse Elena Andreyi, hongroise), Michael York (comte Andreyi, mari de la précédente, hongrois aussi), Wendy Hiller (princesse russe Natalia Dragomiroff), Rachel Roberts (Hildegarde Schmidt, allemande, femme de chambre de la précédente), Colin Blakely (Cyrus Hardman, sous-employé dans le film comme dans le livre), Vanessa Redgrave (Marie Debenham - Bertram en VF, pourquoi ?? - , fiancée à Arbuthnot), Antonio Foscarelli, italien (Richard Quilley), Greta Ohlsson, suédoise pieuse et un peu lente (Ingrid Bergman), et les autres que j'ai déjà cités plus haut... Et le whodunit ? Qu'est-ce donc que ce nom ? Une section du roman policier, essentiellement composée de romans et de films dans lesquels un crime a été commis, et dans lesquels il faut trouver l'assassin. Bref, il s'agit du roman policier dans toute sa splendeur, magnifié par Agatha Christie, P.D. James, etc, etc...Sachez que whodunit signifie qui a fait ça ?...

1191857635_captur

Merveilleusement réalisé (flash-backs nombreux mais maitrisés, jamais chiants, et apparaissant surtout lors de la prenante scène des révélations finales, qui dure presque une demi-heure) et interprété, servi par une musique sublime et une image filtrée assez smart (mais un peu vieillotte : le film a 33 ans, ça se voit), le film est un fleuron du genre, un des meilleurs films policiers que j'ai vu de ma vie, et je pourrais le voir sans cesse, sans me lasser (j'avais 11 ans, la première fois que je l'ai vu, et ce film m'a fait découvrir et le roman initial, et les autres oeuvres de Christie, et le roman policier en général).

1191857977_n

Tout simplement grandiose. Certains reprochent à Albert Finney d'etre un peu sévère, froid, dans ce film, contrairement à la bonhommie de Peter Ustinov dans le superbe Mort Sur Le Nil et le très bon Meurtre Au Soleil (et aussi Rendez-Vous Avec La Mort, que je n'ai pas vu), mais il livre probablement THE meilleure interprétation de Poirot. Et 'est assez marrant de constater que David Suchet, qui interprète Poirot dans la série TV du meme nom (assez plate), ressemble pas mal au Poirot de Finney... Vraiment, ce film très classe est un chef d'oeuvre !