1228648642_piedpiper

Spoilers !!

Désolé pour le manque de photos !!

Longtemps oublié, ce film de 1971 est une merveille absolue signée Jacques Demy. Interprété par le chanteur folk anglais Donovan (le Bob Dylan anglais, auteur de belles chansons comme Mellow Yellow ou Sunshine Superman), mais aussi par John Hurt, Donald Pleasence et Jack Wild, Le Joueur De Flûte est une relecture de la fameuse légende du Joueur de Flûte de Hamelin, bien connue. Visuellement irréprochable (c’est d’autant plus dommage de ne pas pouvoir mettre de photos ici, le film n’existe en DVD que dans le monstrueux et onéreux coffret de l’intégrale Demy – que je ne possède pas), doté d’une musique sublime, tourné en langue anglaise, The Pied Piper est sublime.

L’action se passe au Moyen-Âge, en Allemagne. La peste noire ravage tout. Une ville, Hamelin, fortifiée, est épargnée par le fléau. Une troupe d’artistes itinérants (parmi eux, le joueur de flûte) arrive à Hamelin. On leur refuse l’entrée (épidémie oblige, et puis ce sont des itinérants), mais le joueur de flûte parvient à les faire entrer quand même : il a réussi à soigner la fille du bourgmestre, qui doit se marier avec le fils (John Hurt) du baron local (Donald Pleasence). En conséquence de quoi, Hamelin, en gratitude, fait entrer la troupe pour animer les noces.

1228648707_ba4a6997_b123_4282_914a_f8562f9ba56a

Peu de temps après, des rats font irruption dans la ville, symboles de peste. On ne parvient pas à les chasser, seule le joueur de flûte y parvient. Comme on refuse de le payer pour services rendus, il part de Hamelin, non sans avoir attiré à lui tous les enfants de la ville, grâce à sa musique. Immédiatement après, les rats font leur retour, et Hamelin se retrouve elle aussi frappée par la peste noire… Donovan est remarquable dans le rôle du joueur de flûte, et les autres acteurs sont excellents aussi (mention spéciale à Pleasence). Méconnu, ce film passe rarement (voire jamais) à la TV – la dernière fois remonte à une matinée du 1er janvier, en 2000 ou 2001, sur Canal +, merci Jean-Pierre Dionnet et son Cinéma de Quartier !

C’et pourtant indéniablement un des meilleurs films de Jacques Demy avec Peau D’Âne et le diptyque des Parapluies De Cherbourg/Demoiselles De Rochefort. Personnellement, je le place en seconde position derrière le tout aussi merveilleux conte de fées de Peau D’Âne. Une merveille absolue, à découvrir de toute urgence ! Si seulement les éditeurs DVD pouvaient le sortir séparément du coffret de l’intégrale (qui comporte une dizaine ou douzaine de DVD), ça serait sensationnel !

P.S. : J'en profite pour demander à celles et ceux qui seraient en possession du coffret de l'intégrale Demy (ou qui posséderaient une copie DVD de ce film) que j'aimerai beaucoup, si possible, recevoir par mail des captures d'écran du film afin d'orner au mieux cet article ! Si vous êtes intéressé pour m'apporter votre aide, vous pouvez me contacter via ce blog ! D'avance, merci !