1193564515_sur_perche

SPOILERS !!

Louis De Funès n'a pas fait que des bons films : L'Avare, Pouic-Pouic, La Zizanie ou Le Gendarme Et Les Gendarmettes sont relativement insauvables dans sa longue filmographie. Mais il a fait aussi deux ou trois films qui, s'ils ne sont pas de grands films, n'en sont pas moins très sous-estimés. Parmi ces films, on peut citer Sur Un Arbre Perché comme étant le plus sous-estimé. Ce film, réalisé en 1971 par Serge Korber (un tacheron, aussi responsable d'une autre comédie mineure de De Funès, L'Homme-Orchestre, de 1970), est amusant, mais pas grandiose. S'il a sa place sur mon blog, c'est parce que, en dépit de son coté très 'nanar', je l'aime beaucoup.

18450536

Dans cette comédie, interprétée, en dehors de Louis De Funès, par Géraldine Chaplin (fille de Charlie Chaplin), Olivier De Funès (fils de...?), mais aussi Paul Préboist, Fernand Sardou et Alice Sapritch dans de petits roles (Alice Sapritch dans le role de la femme de Fufu), le scénario est hautement con. D'ailleurs, le voici : Un industriel spécialisé dans la construction d'autoroutes, Henri Roubier (De Funès avec une perruque, au début du film, ça choque), a réussi à passer un contrat avec l'Italie pour construire une autoroute chez eux. Sur le chemin du retour, alors qu'il passe près de Cassis, il prend (à contrecoeur) deux autostoppeurs, une jeune femme et son yorkshire (Géraldine Chaplin) et un jeune homme (Olivier De Funès). Suite à une embardée en pleine nuit, la voiture, décapotable, rate un virage, et va finir sa course sur un arbre (un pin parasol), à flanc de falaise, au-dessus de la mer, à mi-chemin entre la mer et le haut de la falaise.

18450538

A partir de ce moment, les trois passagers et demi (n'oublions pas qu'il y à un petit chien) vont devoir s'armer de patience. La soif (en plein été, sur la Cote d'Azur), la faim, la fatigue, le stress va les user. Malgré de multiples tentatives pour s'en sortir, la situation n'évoluera pas, jusqu'à ce que Roubier ait l'idée de jeter une bouteille à la mer, avec un message à l'intérieur. La bouteille sera en fait amarrée à un morceau de tissu servant de parachute, et finira sa course sur la table d'une terrasse de bar de Cassis. Les gendarmes, les pompiers, mais aussi une horde de badauds et la radio et télévision se précipiteront pour tout faire pour aider les sinistrés...qui, entre temps, se seront retrouvés à moitié nus (en sous-vetements), après qu'une tentative de quitter la voiture par une corde faite avec leurs fringues ait échoué lamentablement...

18450537

Bref, vous l'aurez aisément deviné (il suffit de voir l'affiche pour s'en rendre compte), Sur Un Arbre Perché est un nanar, une comédie qui, à l'instar du Gendarme Et Les Extra-Terrestres est drole uniquement à cause de ses gags éculés et souvent peu droles, en fait (la scène où De Funès cauchemarde d'un vampire, et où il se voit en vampire digne du Nosferatu de Murnau est terrible, ceci dit !). Un nanar, contrairement à un navet, est drole, souvent par inadvertance, mais quand meme. Un navet (ce que n'est pas ce film) n'est pas drole (pour exemple, Le Gendarme Et Les Extra-Terrestres est un nanar, et Le Gendarme Et Les Gendarmettes, un navet - vous voyez bien la différence ?).

Moi, j'adore ce film, qui ne ressemble à aucun autre film de De Funès. Je l'ai découvert, en plus, sur le tard (pendant longtemps, ce fut le seul film de Fufu que je n'avais pas vu), et malgré une première vision assez destabilisante (je n'avais pas trop apprécié), j'ai fini par rire aux situations loufoques du film. Le principe meme du film étant de contraindre Fufu à l'immobilisme (la voiture risque de tomber au moindre choc, elle tient par miracle sur un arbre lui-meme sur le point de craquer - et la mer est constellée de rochers...), on est donc amusés de voir De Funès un peu plus calme que d'habitude - un peu seulement.

18450535

En résumé, un film très con, mais vraiment marrant, très sous-estimé (et meme méprisé, souvent), et qui mérite mieux que son manque de reconnaissance. Paul Préboist est impayable en speaker de la TV pessimiste, anticipant à chaque fois d'un terrible accident qui ne se produira pas. Le role du curé (je ne me rappelle plus du nom de l'acteur, désolé), qui finit bourré, est très drole aussi. Et la situation est à la fois dramatique et hilarante. L'ensemble fait de Sur Un Arbre Perché un des films les plus originaux et décalés de De Funès. Je préfère ce film au premier épisode des Gendarmes, et meme (mais de peu, cependant) au Corniaud et à La Grande Vadrouille, où De Funès me semble plus maitrisé, et donc, un petit peu moins drole. Ici, il est littéralement en roue libre.