1228903855_aventures_pinocchio

Spoilers…

Réalisé en 1971 par Luigi Comencini, Les Aventures De Pinocchio est la meilleure adaptation cinématographique du roman pour enfants écrit par Carlo Collodi (et du même nom que le film). A l’origine, ce film était une mini-série TV de six épisodes, d’une durée globale de plus de 5 heures (6 x 55 minutes). Malheureusement, pour l’exploitation salles internationale, le tout fut ramené à un film d’une durée de 135 minutes…Cette version courte sortit en 1972. Le film existe en DVD z2 en France, mais c’est la version 135 minutes (celle dont je vais parler, n’ayant jamais vu, hélas, la version longue) qui est vendue. En revanche, en Italie, le DVD (z2 italienne) propose la mini-série totale. La question est de savoir, après, si des sous-titrages français sont sur ce DVD italien, mais je ne le pense pas, hélas (d’autant plus hélas que les DVD italiens sont lisibles en France – c’est la zone 2, après tout).

1228904134_pinocchio01

Interprété par Nino Manfredi, Gina Lollobrigida, Andrea Balestri (Pinocchio), Lionel Stander, Mario Adorf, Vittorio De Sica (oui, le fameux réalisateur), et le duo de comiques italiens Franco et Ciccio, le film est une féerie qui respecte parfaitement (déjà dans sa version courte) le roman initial de Collodi. C'est-à-dire, une histoire assez amère, plein de morale, et bien moins fleur bleue que le dessin animé fantastique des studios Disney.

1228904161_pinocchio06

En Toscane, vers la fin du XIXème siècle, dans un village banal. Gepetto (Nino Manfredi) est un menuisier très pauvre. Après avoir vu deux hommes (le « Chat » et le « Renard » – Franco et Ciccio) coller des affiches pour un spectacle de marionnettes présenté par MangioFuoco (MangeFeu - Lionel Stander), Gepetto décide de s’en fabriquer une, afin d’égayer sa vie. Son ami Maître Cerise (Ugo d’Alessio) lui offre un bout de bois, et Gepetto commence à sculpter. Il parvient très vite à créer un pantin de bois, qu’il prénomme Pinocchio. Gepetto avait l’impression qu’à chaque coup de burin et de ciseaux à bois, le morceau de bois criait sa douleur. En fait, le morceau est quasiment vivant. La nuit, la Fée Bleue (Gina Lollobrigida) vient lui donner l’apparence d’un petit garçon, et lui explique qu’à la moindre incartade, il redeviendra un pantin de bois. Pinocchio est tout content (Gepetto, qui trouve en lui un enfant, l’est aussi, et même plus), et promet de se tenir sage. Mais, bien entendu, il ne le sera jamais très longtemps…

1228903975_pinocchio08

Pinocchio rencontrera le « Chat » et le « Renard », qui le blouseront ; il tombera, en l’état de marionnette, sous l’emprise de MangioFuoco (qui le relâchera une fois que Pinocchio, repenti, sera redevenu enfant de chair et d’os) ; il fera l’école buissonnière et partira en quête de l’île des Plaisirs, où il sera transformé en âne ; il finira englouti par une immense baleine, ainsi que Gepetto, parti depuis bien longtemps à sa recherche, fou de chagrin…

Fable plein de morale et de bon sens, très cynique et amère, parfois même très cruelle (comme le roman – ceux qui pensent que Pinocchio est une histoire légère parce qu’ils ont surtout vu le dessin animé de Disney se trompent gravement), Les Aventures De Pinocchio est le film de Noël par excellence, magistralement interprété, et doté d'une bande-son cultissime et très belle (signée Fiorenzo Carpi).

Bon nombre de passages de ce film sont cultes et magistraux : le repas de Pinocchio dans la maison de la Fée Bleue (où toute la nourriture est fausse, pour le punir d’avoir été méchant) ; l’île des Plaisirs ; la baleine ; la fabrication de Pinoccchio ; l’apparition du Grillon qui symbolise la conscience du pantin (et qui finit quasi immédiatement écrasé par Pinocchio – oui, Jimini Criquet meurt, dans le roman et ce film !)…

1228904105_pinocchio07

Luigi Comencini réalise ici un film magnifique, passionnant. En attendant qu’un jour, la version intégrale ne sorte enfin en France (et partout dans le monde), il faut revoir cette version certes tronquée, mais toutefois admirable en tous points. Malgré mon amour pour le dessin animé de Disney, ce film-là est la meilleure adaptation de l’œuvre de Collodi.