af

SPOILERS...

Ce dessin animé est de loin le meilleur de tous ceux de la série des Astérix, et ce, probablement parce qu'il s'agit du seul à ne pas etre l'adaptation d'un ou de plusieurs albums des aventures du fameux gaulois. Sorti en 1976, produit par les Studios Idéfix (dont le logo parodie le lion de la MGM), Les 12 Travaux D'Astérix est un summum de dessin animé à la française (meme s'il est à moitié belge), à la fois hilarant et riche en péripéties. Seul petit regret : ce n'est pas Pierre Tornade, mais Jacques Morel, qui offre sa voix à Obélix (contrairement aux autres dessins animés, antérieurs ou à venir, où Pierre Tornade doublait le gros l'envelloppé gaulois). Pierre Tornade, ici, offre sa voix à Abraracourcix, le chef. Henri Virlojeux double Panoramix, Jean Martinelli double César, quant à Astérix, il sera à jamais (et heureusement, c'est le cas ici) doublé par Roger Carel.

1191349303_uuuu

On va commencer tout de suite par le point négatif à dire de ce film : l'image est d'assez mauvaise qualité par endroits, et surtout, trop foncée, trop...grasse. C'est un fait, l'animation, chez les Astérix, ne sera totalement bonne qu'à partir de La Surprise De César (des frères Brizzi, c'est pour ça). Ici, c'est le trio Albert Uderzo/René Goscinny/Pierre Tchernia qui signe l'animation, avec les assistants du Studio Idéfix. A noter que Pierre Tchernia joue le role de la voix-off, au début (et seulement au début) du dessin animé.

1191349334_yt

Inutile de vous rappeler l'histoire : Jules César propose un défi au village gaulois qui, encore et toujours, lui résiste : s'ils parviennent à accomplir 12 travaux, ils seront considérés comme des dieux, et César leur remettra le gouvernement de Rome. En cas d'échec, ils devront se soumettre, et cesser de lui tenir tete. Le village accepte, et somme Astérix et Obélix d'accomplir ces travaux. Les deux compères seront suivis par Caius Pupus, un huissier, chargé de veiller à la bonne marche des travaux.

1191349246_tr

Bien sur, il ne s'agit pas des memes travaux que ceux d'Hercule (qui sont vaguement énumérés, au passage, par César). Ces travaux (accomplis par Astérix ou Obélix, selon les capacités - souvent par les deux) sont nettement plus dingues :

1 : Battre le grec Mérinos à la course à pied.

2 : Lancer un javelot plus loin que le perse Kermès.

3 : Vaincre à la lutte Cylindric le germain.

4 : Affronter les pretresses de l'ile du Plaisir et résister à la tentation (belle scène musicale bien barrée).

5 : Soutenir le regard d'Iris, l'hypnotiseur égyptien.

6 : Manger le repas du belge Mannenkenpix, qui en a fait pour tout un régiment.

7 : Pénétrer dans l'antre de la Bete, et en sortir (de quelle bete il s'agit, on ne sait).

8 : Obtenir un laisser-passer A-38 dans la Maison qui rend fou (bref, une belle critique de l'administration, bien délirante).

9 : Traverser un canyon sur un fil invisible - au fond du canyon, un fleuve avec des crocodiles du Nil.

10 : Escalader la plus haute montagne, et, une fois au sommet, répondre correctement à la question du Vénérable du sommet (beau délire, aussi).

11 : Dormir sur la plaine des trépassés, hantée par des légions romaines fantomes.

12 : Enfin, last but not least, les gaulois doivent survivre aux jeux du cirque, ce qui va permettre une belle scène de délire (la fin du film part en live intégral).

1191349266_ml

Autre petit point négatif, mais qui n'entache pas le film : certains travaux semblent baclés (les derniers, surtout) par rapport à d'autres. Le 11ème, la plaine hantée, est assez ridicule (meme si marrant), par rapport au gros délire de la Maison qui rend fou (déjà, le passage dure plus longtemps, pour ce 8ème travail). Mais dans l'ensemble, il s'agit d'un monument du dessin animé à la française, qui a certes un peu vieilli (il a 32 ans l'an prochain, quand meme) mais reste le meilleur des Astérix, et le plus drole et inventif. Personellement, je ne m'en lasse pas. Certaines répliques, certains gags, sont toujours excellents à mes yeux (Brutus ! Cesse de jouer avec ce couteau, tu finira par blesser quelqu'un... - Aie !). Ce dessin animé à beau repasser souvent à la TV, je me le suis payé en DVD, tout ça pour dire à quel point il compte pour moi !