1231755122_butch_cassidy_et_le_kid_0

 

SPOILERS !

 

 

 

 

 

Réalisé par George Roy Hill en 1969, voici un classique absolu du western à l’américaine, mélange détonnant d’action, d’humour et de romance : Butch Cassidy Et Le Kid. Casting en béton armé (Paul Newman, Robert Redford pour la première fois réunis, il y aura par la suite L’Arnaque du même réalisateur), musique d’enfer (la fameuse chanson qui donne son titre à mon article, et que Sacha Distel reprendra en français), scènes cultes, scénario impeccable, humour léger et toujours présent…Un must !

 

 

 

 

1231755175_18908265_w434_h_q80

 

Le film raconte l’histoire vraie (mais quand même romancée) de deux hors-la-loi de la grande époque de l’Ouest américain, Butch Cassidy (Paul Newman) et Sundance Kid (Robert Redford). Formant un duo irrésistible, ces deux hommes sont des pilleurs de trains et de banques. Lassée de se voir sans cesse dévalisée par ces deux hommes imprenables, l’Union Pacific (compagnie de chemin de fer) lance des détectives de l’agence Pinkerton sur les traces de ces deux malfaiteurs, qui parviennent à échapper à leurs poursuivants après une grande traque. Cassidy et Sundance se réfugient alors, avec leur amie Etta Place (Katharine Ross), en Bolivie…

 

 

 

 

1231755244_18908267_w434_h_q80

 

La musique, signée du grand compositeur de tubes 60’s Burt Bacharach, est cultissime, et le film est célèbre en particulier pour plusieurs passages : les cascades de Newman sur une bicyclette (Newman, hormis pour une chute, a réellement tout fait lui-même), la fin, fataliste et grandiose, qui voit les deux compères se ruer, courageusement, vers leur mort certaine (cependant, le film se termine sur l’image servant d’affiche, les deux hommes tenant leurs flingues à bout de bras, grimace au visage)…

 

 

 

 

1231755195_18908253_w434_h_q80

 

Photographie sublimement rétro de Conrad L. Hall, réalisation impeccable de Roy Hill, acteurs épatants (citons aussi Strother Martin, Henry Jones, Kenneth Mars, Cloris Leachman, Jeff Corey), scénario excellent, ambiance à la fois humoristique et crépusculaire… La fameuse chanson Raindrops Keep Fallin’ On My Head, que Bob Dylan faillit interpréter…

 

 

 

 

1231755217_18908252_w434_h_q80

 

Le film faillit être interprété par Steve McQueen (qui aurait tenu le rôle de Sundance Kid) et Dustin Hoffman (qui aurait eu le rôle de Butch Cassidy). Le personnage de Sundance Kid fut si important pour Redford qu’il appela son ranch de ce nom, et qu’il festival de cinéma en porte le nom (Redford en est le président honorifique). Film culte faisant partie des meilleurs westerns jamais réalisés, Butch Cassidy And The Sundance Kid est un sommet admirable, un joyau du cinéma américain, un film à voir à tout prix ! Rien que pour ce duo d’acteurs au sommet…