1229179461_le_retour_de_la_panthere_rose_1

Spoilers…

Sorti en 1975, Le Retour De La Panthère Rose est le quatrième volet de la saga La Panthère Rose (mais le troisième à être signé Blake Edwards, et avec Peter Sellers – en effet, en 1968, Bob Yurkin réalisa un L’Infaillible Inspecteur Clouseau avec Alan Arkin dans le rôle-titre, mais ce film méconnu et très médiocre ne fait pas partie de la saga Blake Edwards/Peter Sellers). Et une comédie irrésistible. Le second volet (Quand L’Inspecteur S’Emmêle) date de 1964, ça faisait donc 11 ans qu’il n’y avait pas eu un film de la série avec Sellers dans le rôle-titre (encore une fois, oublions le film avec Arkin, ça vaut mieux). Le moins que l’on puisse dire, c’est que ce troisième volet est hilarant. Il reprend un tout petit peu le synopsis du premier. Enfin, disons qu’on reparle du diamant ‘la Panthère Rose’, et que le personnage du Phantom revient.

1229179498_nnn

Dans le musée du sultanat de Lugash se trouve le célèbrissime ‘la Panthère Rose’, le plus gros et cher diamant au monde. Ce diamant, pourtant très protégé, sera volé en une nuit par un voleur mystérieux qui laissera un gant blanc marqué d’un P, signe distinctif du fameux voleur le Phantom. Tout de suite, la piste s’oriente vers le Phantom, et à Lugash, on demande à la Sûreté Française d’envoyer l’inspecteur Jacques Clouseau (Sellers, tuant, accent français irrésistible en VOST), qui avait déjà réussi à retrouver le diamant lors du premier vol. Clouseau, mis à pied par son chef Dreyfus (Herbert Lom, tuant aussi), est réintégré, au grand dam de Dreyfus, qui aimerait tant le savoir mort dans d’atroces souffrances. Clouseau s’oriente directement sur la piste du Phantom, considérant le gant blanc marqué comme une carte de visite. Mais le Phntom, alias Sir Charles Litton (Christopher Plummer), a pris sa retraite quatre ans auparavant, et ce n’est pas lui qui a volé le diamant.

1229179413_gfhj

Afin d’éviter de retourner en taule, le Phantom va alors enquêter à sa manière, en se rendant à Lugash. Afin d’éviter d’avoir Clouseau sur son dos, il charge sa femme Claudine (Catherine Schell) de l’orienter vers une fausse piste, et de faire venir Clouseau à Gstaadt, en Suisse, où elle doit justement se rendre en vacances. Alors que Clouseau suit Mme Litton à Gstaadt, le Phantom enquête dans le milieu du banditisme à Lugash, et retrouve Fat Man, un parrain de la pègre locale, qui est lui aussi persuadé qu’il a volé ‘la Panthère Rose’…Comment prouver son innocence quand on n’a aucune preuve ? De son coté, Dreyfus, chef souffre-douleur de Clouseau, désire plus que tout abattre cet inspecteur gaffeur et stupide une bonne fois pour toutes…

1229179813_capilll

Enchaînement quasi ininterrompu de gags hilarants, The Return Of The Pink Panther marque le retour dans le générique du fameux félin animé. Dans le film précédent, il n’apparaissait pas (ni dans le titre, d’ailleurs). Parmi les meilleurs passages de ce troisième épisode, il faut à tout prix parler des déguisements de Clouseau, qui se déguise en employé d’une société d’entretien de piscines pour infiltrer la villa niçoise du Phantom (la voiture finit dans la piscine) ; où quand il se déguise en employé de la compagnie du téléphone de Nice pour les mêmes raisons (la voiture finit dans la piscine alors qu’un treuil en retire la première…gag terriblement hilarant) ; ou bien quand, en ‘homme de ménage’, il entre dans la chambre d’hôtel de Mme Litton, à Gstaadt, pour aspirer et enquêter (l’aspirateur, coriace, lui en fera voir, et un perroquet aussi).

1229179380_rrrrr

Les pétages de plombs de Dreyfus sont eux aussi mémorables. Entre autres, cette réplique que j’adore : Le paradis des Alpes suisses ne sera plus demain qu’un terrain vague. A coté de Clouseau, Attila était un bénévole de la Croix-Rouge ! Tordant de bout en bout, tout du long de ses 110 minutes, Le Retour De La Panthère Rose est presque le meilleur de la série. Le film suivant, Quand La Panthère Rose S’Emmêle (bientôt sur ce blog) est incontestablement le meilleur, et le second film, Quand L’Inspecteur S’Emmêle, vient juste derrière. Mais j’ai envie de classer ce troisième film en seconde position, ex-aequo avec le second film, tellement il est grandiose.

1229179439_rfgh

A noter, il existe en DVD (pendant longtemps, ce ne fut pas le cas, jusqu’en 2006), mais pas chez MGM comme les autres volets. Non, ce troisième volet est édité chez Universal. Ce qui signifie que le coffret DVD de chez MGM ne le comprend pas (il comprend les films 1, 2, 4,  5 et 6). Cette différence d’éditeur est vraiment stupide. Mais ça n’empêche pas ce film, bien évidemment, d’être remarquable. J’ai rarement autant ri devant une comédie que devant les films de cette série de comédies policières culte. Et ce troisième film est immanquable pour qui aime Peter Sellers et Blake Edwards !