1248182793_affiche_1

SPOILERS...

Classique du film de guerre au même titre que 12 Salopards, Patton, Il Faut Sauver Le Soldat Ryan Ou Croix De Fer, La Grande Evasion a été réalisé en 1963 par John Sturges (Les 7 Mercenaires). Le film, inspiré d'un roan de Paul Brickhill basé sur des faits réels, est doté d'un casting de stars absolument grandiose : Steve McQueen, Richard Attenborough, James Garner, Donald Pleasence, Charles Bronson et James Coburn.

1248183580_18919603_w434_h_q80

En 1944, des aviateurs britanniques et américains prisonniers, multi-récidivistes en matière d'évasion, se retrouvent tous dans un Stalag (camp de prisonniers) tenu par la Luftwaffe (armée de l'air allemande), en Allemagne, le Stalag Luft III. Malgré des conditions de vie très confortables, ils décident cependant de commencer à préparer un plan d'évasion du camp, pour l'ensemble (250 personnes) des prisonniers. Le Commandant Bartlett (Richard Attenborough), en tant que plus haut gradé parmi les prisonniers, est chargé de diriger le plan d'évasion, qui sera souterrain (deux tunnels sont progressivement creusés par les prisonniers). Virgil Hilts (Steve McQueen), un Américain, habitué à être enfermé au 'frigo' (mitard) en raison de son comportement irrévérencieux et de sa fâcheuse tendance à vouloir à tout prix foutre le camp, accepte d'aider le groupe d'officiers et de sous-officiers ayant mis en place le plan...

1248183297_18919600_w434_h_q80

D'une durée de 170 minutes (autrement dit, bien dans la norme des grands spectacles de l'époque), The Great Escape est un des meilleurs films de guerre qui aient jamais été faits, et ce, malgré l'absence, ici, de scènes de batailles (l'ensemble du film se passe dans le camp). Steve McQueen, grand fan de moto, a fait lui-même toutes les cascades sur cet engin (dernière partie du film), sauf le grand saut, filmé assez largement d'ailleurs. Il a aussi, semble-t-il, joué la doublure d'un des motards nazis. Il est tout simplement exceptionnel dans ce film faisant partie de ceux qui l'ont révélé. Il paraît que pendant le tournage, Charles Bronson s'entendait mal avec lui, ne supportant pas trop de passer derrière McQueen, alors que les deux acteurs ont été révélés par le même film, Les 7 Mercenaires. L'un des deux est devenu une star plus rapidement que l'autre...

1248183549_18919607_w434_h_q80

Acteurs exceptionnels (Pleasence, Attenborough), scénario inventif (le tunnel, le chariot coulissant pour avancer plus vite), rebondissements, et quelques touches d'humour (la gnôle infecte fabriquée par Hilts) font de ce film un sommet du genre, un film qui, malgré son âge et sa durée, reste vraiment super du début à la fin. Et le running-gag de McQueen sans cesse enfermé au mitard avec son gant et sa balle de base-ball est assez cocasse !