1248341033_54430

Spoilers !

François Truffaut, immense réalisateur français, n'a pas eu beaucoup de films abordés ici. Si je me souviens bien, il n'en a eu qu'un seul, Fahrenheit 451, un film plutôt atypique. Il était temps de lui rendre à nouveau hommage, et j'ai choisi un de ses plus grands films, sorti en 1969, L'Enfant Sauvage, inspiré d'une histoire vraie. Le film est interprété par Jean-Pierre Cargol (pour le rôle-titre), François Truffaut, Françoise Seigner, Jean Dasté, Pierre Fabre, Claude Miller (le réalisateur) et Annie Miller (sa femme). Il s'inspire d'une histoire vraie arrivée dans l'Aveyron, celle d'un enfant né vers 1790, mort en 1828, et ayant vécu son enfance seul, en pleine nature, retourné à l'état sauvage. Il a été découvert en 1797, il avait entre 8 et 10 ans (la date de sa naissance est donc approximative). Il a été appelé Victor.

1248341721_image44_popup

Le docteur Itard (Truffaut), vivant à Paris, se voit confier cet enfant sauvage, et décide de l'éduquer, de l'élever, afin de réveiller en lui des fonctions intellectuelles que ses confrères pensent inexistantes (ils considèrent Victor comme un attardé). Finalement, Itard va réussir à civiliser cet enfant...qui ne vivra pas très vieux.

1248341571_enfant_sauvage

Jean-Pierre Cargol est excellent dans le rôle de Victor, tandis que Truffaut trouve ici son meilleur rôle au cinéma (il était surtout réalisateur, il s'est quelquefois donné le rôle principal de ses films, comme ici ou La Chambre Verte, mais n'était pas acteur de profession). Intense, passionnant, touchant, L'Enfant Sauvage est un film qui fut acclamé dans le monde entier. C'est clairement un des sommets de l'oeuvre de François Truffaut. Pour moi, son meilleur film, même.

1248341380_18845639_w434_h_q80

Une oeuvre forte, dramatique, poignante, sur les notions de nature, de civilisation, de tolérance. Dans un sens, le tout aussi grandiose L'Enigme De Kaspar Hauser de Werner Herzog (1974), aussi inspiré d'une histoire vraie et similaire, en sera la version colorisée et allemande. Enfin, deux histoires distinctes d'enfants sauvages, se passant à la même période, de plus. Deux monuments.  Il faut à tout prix voir L'Enfant Sauvage.