1233138678_creatures_celestes_0

Spoilers !

Peter Jackson, en 1994, réalisa un de ses plus grands films (et son premier film non ouvertement horrifique, gore ou provocateur), Créatures Célestes. Ce film, interprété à la perfection par Kate Winslet et Melanie Linskey, s’inspire d’une histoire vraie, un fait divers ayant traumatisé la Nouvelle-Zélande. C’est Frances Walsh, femme de Peter Jackson (et scénariste et productrice de ses films) qui, passionnée par cette histoire, a convaincu Jackson d’en faire un film.

1233138812_heavenly_creatures_victoria_park

C’est une histoire totalement troublante que celle de ce film. Heavenly Creatures s’inspire de l’histoire vraie de deux jeunes femmes, deux adolescentes, Juliet Hulme (Kate Winslet, révélation du film) et Pauline Parker (Melanie Linskey), qui, en 1954, tuèrent Honora Parker (Sarah Pierse), mère de Pauline.

Les deux adolescentes, amies, s’imaginaient, à leurs heures perdues, vivre dans le pays imaginaire et merveilleux de Borovnia, dans le Quatrième Monde. Vivant selon leur propre logique, les deux jeunes filles, qui furent diabolisées dans tout le pays une fois leur crime découvert, furent condamnées à 5 ans de prison en raison de leur jeune âge.

1233138725_creaturescelestesz2opening12

Le film, poétique et macabre, assez malsain et tragique (la scène du meurtre fut extrêmement difficile à tourner), a été tourné principalement sur les lieux du fait divers. Il me semble même que la scène du meurtre fut tournée sur les lieux du vrai crime, ce qui a du rendre le tournage de cette scène encore plus douloureux.

A noter que Juliet Hulme, depuis, écrit des romans policiers sous le pseudonyme de Anne Perry. Quant à Pauline Parker, elle est, depuis, retombée dans un anonymat qu’elle souhaite, sans doute, plus que tout. Les deux femmes ne se sont jamais plus rencontrées.

1233138784_creaturescelestesz2opening17

Ce film est terrible. Magistralement interprété, il se base sur une histoire tragique et belle à la fois (les images du monde imaginaire de Borovnia sont de toute beauté), et se base sur le journal intime d’une des deux jeunes femmes, cherchant par-dessus tout à les montrer sous un jour plus neutre, et en tout cas, ne cherchant absolument pas à les diaboliser comme les journaux le firent à l’époque. Cette histoire traumatisera tellement le pays que l’on a reproché à Peter Jackson, lorsqu’il a tourné le film, de remuer les vieilles histoires, des histoires qui devraient rester bien enfouies.

1233138836_girls

Superbement bien écrit et réalisé, Créatures Célestes est à voir à tout prix. C’est le premier film mature de Jackson (son précédent était le gorissime et drôlissime Braindead), et de loin un de ses plus grands. A noter, dans Fantômes Contre Fantômes, il est fait référence à deux reprises à ce film/fait divers : Melanie Linskey joue un rôle de flic ; et au début du film, l’héroïne regarde une VHS sur les plus grands crimes, et sur la jaquette de la VHS, on voit les deux jeunes femmes Pauline Parker et Juliet Hulme, mais…avec les visages de Kate Winslet et Melanie Linskey ! La photo ci-dessus est une photo authentique des deux vraies adolescentes. Un film magnifique, mais dur, qu’il faut voir à tout prix. C’est probablement, avec L’Âme Des Guerriers de Lee Tamahori, le plus grand film néo-zélandais.