1187200384_aff_the_harder_they_come

SPOILERS...

J'ai mis ce film dans la catégorie 'films musicaux', mais il conviendrait mieux, en fait, de le placer dans la catégorie 'films à découvrir', tant il mérite d'etre plus connu. Réalisé en 1972 par Perry Henzell, film le plus connu, cartonneur, et mythique de toute l'histoire du cinéma jamaicain, The Harder They Come (très connement rebaptisé Tout Tout De Suite en VF) est un film culte, un vrai de vrai de vrai de vrai. Interprété par le chanteur Jimmy Cliff, le film fait partie de ces midnight movies, films qui, pendant longtemps, furent diffusée à minuit dans des salles de cinéma de quartiers, en projections underground (comme le furent El Topo de Jodorowsky et Eraserhead de Lynch, entre autres).

1187200713_hardertheycome3

Le film, connu surtout pour son affiche extraordinaire et pour ses chansons mythiques (Many Rivers To Cross, et bien entendu l'hymne reggae The Harder They Come, entre autres), raconte l'histoire d'un jeune Jamaicain sans ressources, Ivan Martin (Jimmy Cliff), qui a une passion : la musique. Ivan veut réussir par la musique, et passe des castings. Il signe chez un producteur, enregistre une chanson qui fera son effet et sera un grand succès (la chanson-titre, chantée par Cliff dans une séquence totalement live), mais la cupidité et le caractère véreux de son producteur le feront vite déchanter.

1187200914_379215394_60ccb06296

Ivan quitte son manager, et commence par la suite à gagner de l'argent par un autre moyen, un moyen hélas bien plus courant, surtout à la Jamaique, et surtout à l'époque : le trafic de drogue. Le voici dealer, et il parvient vite à se faire un peu d'argent facile. Ivan devient, exactement comme le sera Tony Montana dans Scarface, assez riche et réputé. Seulement voila, la guerre des gangs fait rage en Jamaique (Bob Marley lui-meme aura des démélés avec des gangs, et il en avait meme un - il ne faut pas oublier que sous la facette de l'homme chantant One Love et Redemption Song existait un chef de meute assez dur avec ceux qui le trahissaient). Et Ivan, en plus d'avoir des démélés avec les flics, aura maille à partir avec ses rivaux... On imagine bien sur le dénouement (tragique) du film. Le film est une métaphore sur la situation sociale en Jamaique à l'époque, le personnage d'Ivan représentant largement toute une population de désoeuvrés, rude boys, petites frappes et paumés de tous genres...

1187200683_hardertheycome2

Précisons un petit détail, Perry Henzell, réalisateur de cette merveille faite avec trois francs six sous, est Blanc de peau. Il réalise pourtant un film qui n'a rien à envier aux plus grands films de blaxploitation. Je ne saurais que trop vous conseiller de voir ce film (il est pas facile à trouver, pas de DVD zone 2, mais sur internet...), qui est incontestablement une très grande réussite de film social, en plus d'etre un film musical extrèmement jouissif, rempli de passages musicaux de toute beauté. Un chef d'oeuvre méconnu.

You know he feels like Ivan

Born under the Brixton sun

His game is called SurvIvan

At the end of 'The Harder They Come'             

The Guns Of Brixton, The Clash