1213881284_porcherie

SPOILERS !

En raison du fait que ce film n’existe pas en DVD français, et que je n’ai pu trouver aucune photo sur le Net, aucune illustration ne sera, hélas, sur cet article…

Réalisé en 1969 par Pier Polo Pasolini, Porcherie (Porcile en italiano) est un des tous meilleurs films de son auteur. Un des moins connus de nos jours, aussi, en raison du fait qu’il n’existe en DVD qu’en Italie (une VHS française a existé, si vous cherchez bien sur le Ouèbe, vous devriez pouvoir la trouver, mais à quel prix !!!), ce qi est plus que dommage : c’est en fait tout bonnement scandaleux.

Le film est interprété par Pierre Clémenti, Jean-Pierre Léaud, Ugo Tognazzi, Marco Ferreri (oui, le réalisateur de La Grande Bouffe !), Franco Citti, Ninetto Davoli…Pasolini a souvent utilisé les mêmes acteurs dans ses films, c’est ainsi que Ninetto Davoli se retrouve aussi dans les films de la Trilogie de la Vie (Le Décaméron, Les Contes De Canterbury et Les Mille Et Une Nuits) et Œdipe Roi, entre autres. De même, Franco Citti joue dans la Trilogie de la Vie et tenait le rôle-titre d’Œdipe Roi. Pierre Clémenti est un acteur français habitué des plateaux transalpins. En revanche, pour Léaud, alias Antoine Blondel dans les films de Truffaut, c’est plus inhabituel…

Ce film est conçu de la même manière que Oedipe Roi : en plusieurs parties. La première partie montre un jeune homme (Franco Citti) devenir cannibale. Cette première partie se situe en plein XVIème siècle, en Sicile, non loin de l’Etna. La seconde partie, elle, est encore plus ‘jusquauboutiste’, puisqu’on y voit, en Allemagne, dans une belle villa (et à l’époque contemporaine), deux hommes s’éprendre de cochons (Léaud, Clémenti), et finissant littéralement béquetés par ces représentants de la race porcine. Miam !  :

N’allez pas croire que le film est gore, écoeurant. Cannibalisme, zoophilie, êtres dévorés par des porcs…Mais c’est un film de Pasolini, et non de Joe d’Amato (Anthropophagous) ou de Ruggero Deodato (Cannibal Holocaust) !! Le film est excessivement glauque, marquant, provocateur, à l’image de Pasolini, surtout en cette période post-soixantehuitarde.

Pier Paolo Pasolini, on le sait, était un cinéaste engagé, et son engagement politico-social était, disons-le carrément pour ceux qui l’ignorent encore, gauchiste. Certains de ses films sont de vrais charges contre la société, et il a rarement été aussi virulent et frondeur que dans ce film (Théorème aussi est assez virulent, surtout contre la bourgeoisie).

Porcherie est un choc, un film dur, mais essentiel. Si vous aimez Pasolini, il faut absolument voir ce film. Seulement, petit problème : il est hélas très difficile de le voir…En attendant une éventuelle et improbable sortie DVD z2 française, vous avez le choix entre vous rabattre sur la z2 italienne (lisible en France, car z2), l’ancienne VHS introuvable, et éventuellement, le P2P…

Non mais vraiment, quels porcs, ces distributeurs !