1233653087_affiche_mondwest_1973_1

SPOILERS…

Michael Crichton, décédé pile au moment de l‘élection de Barack Obama (facile, pour retenir la date : novembre 2008), n’a pas été qu’écrivain auteur de best-sellers et auteur de scénarios de séries TV (Urgences). Il a également réalisé quelques films. Son meilleur film est probablement son adaptation, en 1978, d’un de ses romans, The Great Train Robbery. Mais s’il n’y avait pas ce film, on pourrait largement qualifier de ‘meilleur film réalisé par Crichton’ son premier film, Mondwest, qui date de 1973.

1233653115_westworld003

Interprété par James Brolin, Richard Benjamin (acteur qui deviendra par la suite réalisateur aussi) et Yu Brynner, ce film est totalement fun et barge. Un vrai OFNI (Objet Filmique Non-Identifié), qui permet à Yul Brynner d’incarner à nouveau son rôle de cowboy tout de noir vêtu qui l’a rendu célèbre dans Les 7 Mercenaires. Mais en le transformant en…robot ! Car Westworld est un film de science-fiction. Tout en étant aussi, à la fois un péplum, un western et un film d’aventures moyenâgeux. Compliqué ? Pas tant que ça : lisez le résumé pour comprendre !

1233653138_westworld_remake_3

L’action se passe en 1983 (le futur du passé…). Un gigantesque parc d’attraction, Delos, a été construit, et attire de plus en plus de monde. Le principe ? Plonger les touristes dans une époque de l’Histoire, avec décors réels et robots chargés de créer l’illusion. Trois époques (pour autant de secteurs du parc) sont à l’honneur : l’Antiquité romaine, le Moyen-Âge, et la grande époque de l’Ouest américain.

Deux hommes d’affaires (et surtout amis), Peter Martin (Richard Benjamin) et John Blane (James Brolin) décident de prendre quelques jours d’amusement à Delos, dans le secteur ‘western’ (on suit également d’autres touristes partis dans les autres secteurs). Au début, tout se passe bien, jusqu’à ce qu’un robot-cowboy (Yul Brynner) devienne détraqué, totalement incontrôlable. Très vite, la panique s’installe à Delos : les robots deviennent fous, et se mettent à attaquer les touristes…

1233653213_westworld09

C’est assez drôle de se dire que, plus tard, Michael Crichton écrira le roman Jurassic Park (qui donnera le film), qui reprend la même histoire, en transformant les robots historiques en dinosaures réels. Dans un sens, Crichton avait déjà posé les bases de son futur best-seller mondial (qui ne fait pourtant pas partie de ses meilleurs romans, selon moi – mais il reste assez bon) en 1973, avec ce film angoissant et fun, dans lequel Yul Brynner semble s’être assez amusé (même si ses répliques ne sont que Dégainez…dégainez…dégainez…dégainez…, pas exactement du Shakespeare). Une très bonne surprise, une curiosité totale, très bien foutue, assez angoissante par moments (on s’imagine être à la place des héros – et l’un d’entre eux se fait tuer, d’ailleurs, par le robot-cowboy, mais je ne dirai pas qui se fait buter de Benjamin ou Brolin !), et franchement originale. Une suite moins réussie sera faite, toujours avec Brynner : Les Survivants Du Futur. Le premier film est, lui, une réussite dans le genre !