1233658817_48fbab00052197bc8bd943498b89dd71

 

SPOILERS...

 

 

Brian DePalma a toujours été fasciné par Alfred Hitchcock, au point de demander à Bernard Herrmann, compositeur attitré d’Hitchcock, de faire la musique de Sœurs De Sang et Obsession (deux films totalement inspirés par les films d’Hitchcock). En 1980, DePalma réalise un thriller d’angoisse et d’horreur totalement marquant, un film choc, mis en musique par Pino Donaggio, et interprété par Angie Dickinson, Michael Caine, Nancy Allen, Keith Gordon et Dennis Franz : Pulsions (Dressed To Kill, jeu de mots du titre original, d’ailleurs).

 

 

 

1233658901_18876824_w434_h_q80

 

Kate Miller (Angie Dickinson), une quinquagénaire sexuellement frustrée, suit une psychothérapie du docteur Robert Elliott (Michael Caine). Un jour, dans un musée, elle rencontre un homme, un parfait inconnu, avec lequel elle va avoir une liaison amoureuse sans vrai lendemain. Le lendemain, elle se rend compte qu’elle a oublié, chez son amant d’un soir, sa bague, et se rend chez lui pour la récupérer. En chemin, dans l‘ascenseur, elle rencontre une jeune femme blonde, qui la tue à coups de rasoir, la mutilant également. Liz Blake (Nancy Allen), prostituée, a vu la scène, dans le miroir de la cabine d’ascenseur, et va enquêter, à sa manière, sur cette mystérieuse tueuse. Une tueuse qui n’en est pas une (de femme), mais un homme, piégé dans un corps de femme, et dont le psychothérapeute, Robert Elliott d’ailleurs, a toujours refusé de donner son accord pour qu’il/elle puisse se faire changer de sexe…

 

 

 

 

1233658875_18876820_w434_h_q80

 

Violent, sanglant, et même cru (plusieurs scènes de sexe et de nudité, ayant entraîné une interdiction aux moins de 16 ans qui continue d’être en cours, et des coupes de la censure), Pulsions, à défaut d’être le meilleur film de DePalma, est un de ses plus connus et efficaces. Glauque, le film est magistralement interprété, malgré le fait que deux des acteurs furent nommés aux Razzies (cérémonie américaine récompensant les ratages au cinéma) : Michael Caine et Nancy Allen. Pour info, quand on sait que Scarface de DePalma sera nommé aux Razzies, on se pose des questions sur l’utilité de pareille cérémonie ! Le film, hélas, existe uniquement en version censurée, sur le DVD (idem pour les passages TV peu fréquents). Si vous voulez voir la version totale, il faut se rabattre sur le z1, malheureusement non vendable et lisible en France (à moins d’avoir dézoné votre lecteur ou d’avoir un lecteur DVD acheté aux States).

EDIT 2017 : depuis 2012, Carlotta Editions, couplé avec MGM, propose enfin la version intégrale (100 minutes) du film en DVD Z2.

 

1233658928_pulsions

 

C’est un excellent thriller totalement dans le style de DePalma (on pense à Sœurs De Sang, et au futur Body Double : obsession pour le voyeurisme, ambiance parfois proche des giallos de Dario Argento – notamment, dans ce film, l’usage du rasoir : L’Oiseau Au Plumage De Cristal). Vraiment dur, ce film est à voir si on aime le suspense et les meurtres sanglants, ainsi que les faux-semblants et les personnages un peu troubles. Dans un sens, on peut rapprocher ce film d’un autre film de 1980 Cruising, qui aborde aussi la sexualité trouble. Dans les deux cas (Cruising, Pulsions), le résultat est fantastique, et vraiment marquant.