1248521864_affiche_chose_d_un_autre_monde_1951_1

SPOILERS !

Réalisé par Christian Nyby et (non-crédité) Howard Hawks, La Chose D'Un Autre Monde est un authentique classique du cinéma de science-fiction et d'horreur. Sorti en 1951, le film est interprété par Kenneth Tobey, Margaret Sheridan, James Arness, Robert O. Cornthwaithe, Douglas Spencer, Robert Nichols, Dewey Martin et James R. Young. C'est de ce film magistral que John Carpenter s'inspirera pour son grandiose The Thing de 1982 (qui en est le remake). Le film est adapté d'un roman, Who Goes There ? de John W. Campbell.

1248522796_chose_d1autre_monde_3

L'action du film se passe en Arctique, sur la banquise, à proximité d'une base militaire scientifique américaine. Des scientifiques découvrent un vaisseau spatial prisonnier de la glace. Avec l'aide de bombes thermiques, ils tentent de récupérer le vaisseau en brisant la glace, mais les bombes détruisent malencontreusement le vaisseau. Cependant, une forme humanoïde est ainsi découverte, et ramenée à la base, figée dans un gros bloc de glace. Accidentellement, la glace fond, à cause d'une couverture chauffante posée dessus, et la créature, humanoïde mais extra-terrestre, va alors semer la pagaille dans la base...

1248522090_3346030017043

C'est James Arness qui joue la Chose (voir photo sur la pochette DVD). Le film est assez politisé, comme ça sera aussi le cas de L'Invasion Des Profanateurs De Sépultures de Don Siegel. Mais là où le film de Siegel était un film maccarthyste, contre la menace communiste, le film de Nyby (et Hawks, apparemment) est aussi un film antimilitariste (c'est un soldat crétin qui, malencontreusement, fait fondre la glace) en plus d'être anticommuniste. Impossible, pour un spectateur de l'époque (présidence de Eisenhower, férocement anti-rouges), de ne pas voir l'URSS symbolisée par ce monstre qui ravage une base américaine. Sans être un sommet, The Thing From Another World est un petit classique de la SF de l'époque, un film parfois un peu brouillon du point de vue de la réalisation, et au scénario mince comme une feuille d'Albal, mais tout de même une production culte, qui ravira les fans du genre. A ranger au coté des classiques Les Soucoupes Volantes Attaquent et Les Envahisseurs De La Planète Rouge