1233654824_a_la_poursuite_d_octobre_rouge_0

SPOILERS !

En 1984, Tom Clancy écrit un de ses meilleurs romans, Octobre Rouge. En 1990, John McTiernan réalise un de ses meilleurs films, A La Poursuite D’Octobre Rouge. Une adaptation du roman, qui reste à ce jour la meilleure adaptation de l’univers de Tom Clancy. Clancy (qui a été acteur dans le Tueur D’Elite de Peckinpah, au fait, anecdote) écrit des romans de guerre, des thrillers technologiques, qui presque tous mettent en scène le personnage de Jack Ryan, agent de la CIA, qui deviendra directeur-adjoint de la CIA, et Président des USA (à partir du roman Sur Ordre). Plusieurs acteurs ont interprété Ryan : Harrison Ford (par deux fois : Jeux De Guerre et Danger Immédiat, tous deux de Philip Noyce) et Ben Affleck (La Somme De Toutes Les Peurs de Phil Alden Robinson). Ici, c’est Alec Baldwin qui l’interprète. Probablement le meilleur Ryan, aussi, car le plus proche du personnage des romans (c'est-à-dire, un homme simple, courageux mais pas forcément téméraire, un WASP classique, néanmoins héros du Vietnam et ancien Marine).

1233654949_18829909_w434_h_q80

Le film de McTiernan est également interprété par Sean Connery, Sam Neill, Scott Glenn, James Earl Jones, Tim Curry, Stellan Skarsgard, Courtney B. Vance, Jeffrey Jones et Peter Firth. Mis en musique par Basil Poledouris, c’est un thriller géopolitique totalement réussi, qui se place en pleine guerre froide, mais a été réalisé en pleine perestroïka. D’ailleurs, en recevant le script, Connery trouva le scénario invraisemblable au regard de la situation politique actuelle (1990)…en effet, personne ne lui avait précisé que le film se passait en 1984, et là, une fois qu’il su ça, il trouva le scénario largement plus vraisemblable ! 

1233654850_18829911_w434_h_q80

L’action se passe donc en 1984. Le commandant Marko Ramius (Sean Connery), qui dirige le sous-marin nucléaire high-tech Octobre Rouge, part en mission d’exercice avec, à son bord, un commissaire politique du KGB, Ivan Poutine (Peter Firth), chargé de le surveiller (comme c’était le cas en URSS à l’époque, pour chaque navire soviétique). Ramius, une fois l’Octobre Rouge au large, abat Poutine, et lance le sous-marin sur les côtes américaines. Son but ? Passer à l’Ouest. Ses sous-officiers, et notamment le commandant Vassili Borodine (Sam Neill) connaissent ses plans, et le suivent totalement. L’équipage, lui, l’ignore, mais doit obéir aux ordres, croyant que Ramius veut attaquer les USA. Aux USA, l’alerte est donnée. Jack Ryan (Alec Baldwin), de la CIA, qui a déjà rencontré Ramius, est réquisitionné pour tenter d’en savoir plus. On craint que Ramius, devenu fou, ne veuille attaquer, par missiles nucléaires, les USA. Ryan est persuadé du contraire…Et en URSS, l’ordre est donné de retrouver, et de couler, l’Octobre Rouge. Une chasse maritime d’engage alors, tandis que Ryan, qui y participe, tente de convaincre ses supérieurs que Ramius tente vraisemblablement de passer à l’Ouest…

1233654977_18829921_w434_h_q80

Rempli de suspense, très bien fait, avec des acteurs épatants, The Hunt For Red October est un des meilleurs films de McTiernan, et le second meilleur film sur les sous-marins après le définitif Le Bateau de Wolfgang Petersen. D’autres films sur le sujet des sous-marins ont été faits (USS Alabama, U-571, K-19), souvent très bons, mais aucun n’égale a puissance, le réalisme des films de McT et Petersen.

Sean Connery est excellent dans un rôle auparavant destiné à Klaus Maria Brandauer (qui, une jambe cassée auparavant, refusa, mais proposa Connery à la production), Alec Baldwin est vraiment excellent en Jack Ryan, et Scott Glenn (dans le rôle de Bart Mancuso, commandant de sous-marin américain, autre personnage récurrent des romans de Clancy) est également parfait. Un fantastique thriller technologique, une course contre la montre. A voir à tout prix !