1233831885_l_epreuve_de_force_0

SPOILERS…

 

 

 

 

 

En 1977, Clint Eastwood, sans doute un petit peu lassé par la réputation de ‘fasciste’ que certains critiques cinéma totalement cons lui avaient attribué à cause de L’Inspecteur Harry, réalise un film destiné à casser le mythe. Ce film, c’est L’Epreuve De Force, qu’il interprète également, avec Sondra Locke (qui fut sa femme, ils sont depuis divorcés), Pat Hingle et William Prince. The Gauntlet est un vrai défouloir. Déjà, avec son affiche dessinée par Frazetta (un spécialiste de l’illustration de l’heroic-fantasy), on est dans le ton : on y voit un Clint musclé, tenant dans sa main un pétard, et dans son autre main, une jeune femme à moitié dénudée, avec en arrière-plan un bus ravagé, sur fond apocalyptique. Ken le Survivant, quoi !!! Mais ce n’est que la partie visible de l’iceberg.

 

 

 

1233831911_aqz

 

Car le film est tout autre. En fait, c’est radicalement différent, car le personnage incarné par Eastwood, dans le film, est un vrai anti-héros, un loser, limite une loque. Hé oui ! Ca se croit héroïque, mais c’est en fait lamentable. Avec ce film, Clint se moque de lui-même, et il se moque aussi de ceux qui l’ont pris pour un nouveau Bronson. Il rend aussi un vibrant hommage aux femmes, car le personnage joué par Sondra Locke, elle, serait plutôt du genre à avoir des couilles au cul !

 

 

 

1233831954_eeee

 

Ben Shockley (Clint) est un flic médiocre, amateur de bibine, un raté, sans grande envergure. On lui attribue une mission, celle d’aller chercher un certain Gus Malley, qui doit témoigner lors d’un procès mettant en cause la pègre. Ce Malley se trouve à Las Vegas, et Shockley doit le ramener à Phoenix, pour son témoignage. Shockley arrive à Vegas, et découvre que Gus Malley s’appelle, en fait, Augustine Malley (Sondra Locke). Bref, c’est une femme, une jeune femme, prostituée de surcroît !

 

 

 

1233831933_lml

 

Shockley récupère (Au)Gus(tine), et va très vite se rendre compte de quelque chose de pas normal : on cherche à les tuer. Que l’on cherche à tuer Gus, Shockley peut le concevoir, elle doit témoigner contre des mafieux. Mais lui, n’a rien à voir dans tout ça, et on cherche quand même à le fumer ! Shockley va devoir rapidement improviser, afin de ramener son témoin gênant en sûreté à Phoenix. En fait, apparemment, quelqu’un en haut lieu n’a pas vraiment envie de voir Shockley réussir sa mission… Rapidement dépassé par la situation, Shockley, aidé par Gus, va résister…

 

 

 

1233831994_fff

 

Un film d’action et d’aventures tout simplement jubilatoire, riche en scènes cultes (comme l’arrivée, à la fin, du bus scolaire bindé conduit par Shockley, et criblé de balles), en humour cynique et doté d’une ambiance assez légère, cartoonesque (la maison de Gus, qui s’écroule comme bouffée par des termites, tellement elle est criblée de balles). En ce qui me concerne, c’est un de mes préférés de Clint. Presque une comédie par moments (car l’aspect cartoonesque, volontaire, est vraiment poussé à la limite, ça va crescendo), The Gauntlet ne néglige pas l’action, les rebondissements, et le suspense. Très bien foutu et interprété, en plus, ce qui ne gâche rien. Bref, un divertissement de haute classe !