1248778588_les_20tribulations_20d_27un_20chinois_20en_20chine

Spoilers...

En 1965, Philippe DeBroca réalise Les Tribulations D'Un Chinois En Chine, comédie d'aventures interprétée par Jean-Paul Belmondo, Ursula Andress, Jean Rochefort, Maria Pacôme, Valérie Lagrange, Darry Cowl, Paul Préboist, Jess Hahn et Mario David. Il s'agit d'une adaptation très très libre d'un roman assez méconnu de Jules Verne. Ce film marque la troisième collaboration entre DeBroca et Bébel, après Cartouche et L'Homme De Rio. C'est pendant le tournage de ce film très mouvementé, mélange détonnant entre humour et action, que Bébel et Ursula Andress se sont rencontrés. Entre l'acteur français et l'actrice helvète, une relation d'amour durera quelques temps.

1248779236_tribulations_d_un_chinois__5_g

L'action se passe en Chine, donc. Arthur Lempereur (Jean-Paul Belmondo) est un jeune homme immensément riche, la trentaine. Totalement désoeuvré et oisif, il s'emmerde royalement (impérialement, même, pour faire un jeu de mots avec son nom de famille), et décide de mettre fin à ses jours. Mais comme il ne se sent pas le courage de passer à l'acte lui-même, il engage des tueurs qui s'en chargeront à sa place. Problème : Arthur fait la connaissance d'Alexandrine (Ursula Andress, ethnologue travaillant comme strip-teaseuse dans une boîte minable afin d'arrondir ses fins de mois et pouvoir se payer ses voyages professionnels. Il tombe amoureux d'elle, et soudain, la vie a un sens pour lui. Mais les tueurs qu'il a engagés sont bien décidés à accomplir leur mission...

1248779121_tribulations_d_un_chinois__2_g

Très drôle et fantaisiste, le film ne lésine pas sur l'humour et les rebondissements, un peu comme L'Homme De Rio, que le tandem DeBroca/Belmondo avait fait l'année précédente. Les Tribulations D'Un Chinois En Chine est certes une adaptation très limite du roman, qui n'en adapte que le strict principal : Arthur veut mourir, et engage quelqu'un pour le tuer. Mais change d'avis en cours de route. On s'amuse énormément devant cette comédie débridée, certes un petit peu vieillie visuellement parlant, mais immensément sympathique. La meilleure collaboration DeBroca/Bébel avec L'Homme De Rio !