1248944206_a_bout_de_souffle

SPOILERS...

En 1959, Jean-Luc Godard signe un de ses plus grands films (avec Le Mépris, Week-End et Pierrot Le Fou), A Bout De Souffle, un film culte pour toute une génération, instaurateur de la fameuse Nouvelle Vague du cinéma français. Le film est interprété par Jean Seberg et Jean-Paul Belmondo, et on y trouve aussi Henri-Jacques Huet, Roger Hanin, Daniel Boulanger, Jean-Pierre Melville, Jean-Luc Godard, Michel Fabre, Richard Balducci, Lilian David et Jean Domarchi. Interdit aux moins de 12 ans à sa sortie (pour tous publics désormais), le film est un drame passionnel vraiment imparable.

1248945105_a_bout_de_souffle1

Michel Poiccard (Jean-Paul Belmondo) est un jeune homme insolent mêlé à des trafiquants de drogue et des délinquants. Un jour, il vole une voiture, à Marseille, afin de se rendre à Paris. En route, paniqué, il tue un agent de police qui le poursuivait. Il arrive à Paris, et retrouve Patricia (Jean Seberg), une jeune étudiante américaine désireuse de devenir journaliste, et vendant le Herald Tribune sur les Champs-Elysées afin de financer ses études à la Sorbonne.

1248944969_18385578

Michel veut quitter la France pour se rendre en Italie. La police, au courant du meurtre du flic, lui met le meurtre sur le dos, et Michel commence à avoir des envies des fuite. Patricia, par amour pour lui, ne dit rien, mais finalement, elle le dénonce, afin qu'il ne reste pas près d'elle. Il se fait abattre par la police, en tentant de fuir, et a juste le temps de lui dire c'est dégueulasse ! avant de mourir. Patricia, ne comprenant pas, demande à un flic, qui lui répond il a dit que vous étiez dégueulasse. C'est quoi, dégueulasse ? sera la réponse de Patricia, peu habituée à l'argot français, et bouleversée par la mort violente de Michel...

1248945071_29_1_a_bout_de_souffle

Chef d'oeuvre du cinéma, film noir et d'amour en même temps, A Bout De Souffle est un vrai classique, qui sera honteusement remaké, en 1983, par Jim McBride, avec Richard Gere et Valérie Kaprisky : A Bout De Souffle, Made In U.S.A., dans lequel les nationalités des personnages seront inversés (héros américain, petite amie française), et truffé de scènes de cul ridicules et de références amerloques inutiles. Plutôt que de voir le remake pourri, mieux vaut voir et revoir ce sommet absolu sobre et élégant, 90 minutes magistrales portées par une réalisation parfaite, un grand scénario (signé François Truffaut et Godard), des acteurs au sommet, et une photographie (de Raoul Coutard) inoubliable en noir & blanc. Un sommet !!