1247917169_leprive

Spoilers...

 

En 1973, Robert Altman signe une adaptation d'un roman de Raymond Chandler, The Long Goodbye, un des romans de Chandler mettant en scène le cultissime personnage du détective privé Philip Parlowe (Le Faucon Maltais de Huston). Le film porte le même nom que le roman, et s'appelle, en français, Le Privé. On y trouve Elliott Gould (acteur peu connu et fréquent, hélas, qui fait partie de mes acteurs préférés par ailleurs), Sterling Hayden et Nina Van Pallandt. On y trouve aussi David Carradine, Mark Rydell, Henry Gibson, Arnold Schwarzenegger (hé oui ! dans un petit rôle) et David Arkin.

 

1247917445_a_20robert_20altman_20the_20long_20goodbye_20elliott_20gould_20the_long_goodbye_0_2_

Terry Lennox, un ami du détective privé Philip Marlowe (Elliott Gould), demande à Marlowe de le déposer au Mexique, en pleine nuit, en urgence. Bien qu'intrigué, Marlowe accepte. Dès son retour, Marlowe est arrêté par la police, et se retrouve inculpé de meurtre. Le meurtre de Sylvia, la femme de Lennox, retrouvée morte. Marlowe va essayer de se disculper et de découvrir la clé de cette étrange et lugubre affaire...

 

1247917751_the_long_goodbye__1973_

Elliott Gould est tout simplement prodigieux dans le rôle de Marlowe. Les puristes, grands fans de Raymond Chandler, trouveront sans doute son interprétation un peu étrange, son Marlowe ne ressemblant pas vraiment au Marlowe des romans initiaux. Décontracté, cool, et évoluant dans une époque qui n'est pas celle de Chandler (l'auteur est mort en 1959, ses romans se passent dans les années 30, 40 ou 50). Néanmoins, Le Privé est un sommet absolu du film noir, servi par un scénario en béton (signé Leigh Brackett d'après le roman), très bien interprété, magnifiquement réalisé, doté d'une musique magnifique de John Williams et d'une belle photographie du grand Vilmos Zsigmond.

 

1247917360_longgoodbye7

Bien qu'ayant eu peu de succès à sa sortie (les critiques furent mitigées, on critiquera surtout le coté trop décalé du film par rapport à l'univers de Chandler), Le Privé est un sommet, probablement un des meilleurs films de Robert Altman (je dis probablement, car je n'ai pas vu tous ses films, il y en à plein, comme Trois Femmes, Brewster McCloud ou Quintet, qu'il me reste à voir). Probablement aussi le meilleur rôle d'Elliott Gould, qui est vraiment imparable ici. Un vrai chef d'oeuvre du genre, à rapprocher du Chinatown de Polanski, mais en version modernisée (Chinatown se passant dans les années 30-40). Vraiment un très grand film !