1249378151_arton67

Spoilers...

Sorti en 1967, Le Bal Des Vampires est un des films les plus drôles et réussis de Roman Polanski, un de ses plus grands chef d'oeuvres. Le film est interprété par Jack McGowran, Roman Polanski, Sharon Tate, Alfie Bass, Ferdy Mayne, Ronald Lacey, Fiona Lewis, Jessie Robbins et Iain Quarrier. Egalement connu sous les titres de The Fearless Vampire Killers et Dance Of The Vampires, son titre original complet est, en fait, The Fearless Vampire Killers Or Pardon Me, But Your Teeth Are In My Neck, ce qui prouve déjà l'ambiance rigolote du film.

1249378845_18644527_w434_h_q80

Dès le générique, on est dans le bain : le sigle de la MGM (fameux lion) se transforme en un petit vampire aux allures de Nosferatu verdâtre et animé, et une goutte de sang coule le long de l'écran, faisant démarrer un générique en panneau déroulant, sur fond de musique assez lugubre et gothique signée du grand Krzysztof Komeda, qui a collaboré avec Polanski sur quelques films. Le film a été écrit par Polanski et son colalborateur de toujours, Gérard Brach, et bénéficie d'une superbe photographie de Douglas Slocombe.

1249379037_18887458_w434_h_q80

Le professeur Abronsius (Jack MacGowran), de l'université de Koenigsberg, parcourt l'Europe centrale, avec son fidèle assistant Alfred (Roman Polanski), en quête de vampires à exterminer. En effet, Abronsius est spécialiste en vampires et vampirisme. La quête du vieux professeur les mène, bon gré mal gré, en Transylvanie, dans les Carpathes, par un temps de merde, réellement (tempête de neige). Ils arrivent, totalement gelés, à une vieille auberge tenue par Shagal (Alfie Bass), un juif. Alors qu'Abronsius est persuadé de l'existence, dans le coin, de vampires (l'auberge est truffée de gousses d'ail), Alfred, lui, est sous le charme de Sarah (Sharon Tate), fille de l'aubergiste, qui aime prendre des bains dans la pièce adjacente à la chambre des deux voyageurs.

1249378895_18644524_w434_h_q80

Le lendemain, Sarah, alors qu'elle prenait - encore - un bain, est enlevée par le comte von Krolock (Ferdy Mayne), un vampire. Alfred est témoin de la scène. Shagal, parti à la recherche de sa fille, est rapidement retrouvé mort, exsangue, deux marques de morsures au cou. A la nuit tombée, il se lève de son lit de mort, mord une servante, et part en direction du château de von Krolock. Abronsius et Alfred le suivent, discrètement, bien décidés pour l'un à récupérer Sarah, et pour l'autre à exterminer les vampires du coin...

1249378821_18644526_w434_h_q80

Comédie hilarante et angoissante, qui fut interdite aux moins de 13 ans à sa sortie, Le Bal Des Vampires est un film mythique et essentiel pour tout amateur de cinéma fantastique. C'est sur le tournage de ce film que Polanski rencontrera Sharon Tate, et ils se marieront par la suite (et elle se fera assassiner par la Famille de Charles Manson en 1969, tragédie de plus dans la vie de Polanski).

1249378870_18644523_w434_h_q80

Les acteurs sont exceptionnels, le scénario accumule les scènes drôlatiques ou angoissantes, et certains passages, comme le bal final ou l'arrivée dans l'auberge, sont purement grandioses. Le final, aussi, est aussi inattendu que marquant. Dans l'ensemble, c'est un film à la fois drôle et lugubre, totalement gothique (ambiance proche des films de la Hammer, par moments), farfelu et en même temps assez respectueux des codes du film de vampire (ce n'est pas une vulgaire parodie). On frissonne comme on rigole, parfois dans la même scène. Un vrai chef d'oeuvre du genre, quoi !