1192877320_santa_sangre

SPOILERS...

Alejandro Jodorowsky est un réalisateur mystique et cultissime, dont le meilleur film est incontestablement La Montagne Sacrée (1973). Mais il est un autre film de Jodorowsky qui peut etre considéré aussi comme son meilleur film (disons : son second meilleur film), et ce film, c'est Santa Sangre, réalisé en 1989. Violent, sanglant, presque un film d'horreur, Santa Sangre est aussi très poétique, totalement dans le style de Jodorowsky. Interprété par un des fils du réalisateur (Axel Jodorowsky) mais aussi Bianca Guerra et Guy Stockwell (d'autres Jodorowsky s'y trouvent : Adan et Téo Jodorowsky !), le film est presque inracontable tant il est émotionnel.

1192878870_3

En gros, on suit les aventures de Fénix (Axel Jodorowsky l'interprète une fois à l'age adulte), un enfant de forains. Le père de Fénix possède un cirque, où il travaille comme lanceur de couteaux, avec sa femme. Y travaillent aussi la maitresse du père de Fénix, et la protégée (mais non aimée de celle-ci) de cette maitresse, qui est sourde-muette. Pendant la journée la mère de Fenix officie comme prêtresse dans l’Eglise du Sang Sacré (Santa Sangre). Elle et ses disciples vouent un culte à une jeune fille qui aurait été violée et mutilée avant d’être laissée morte, dans une mare de sang. Malheureusement, l’église doit être détruite. Et ce ne sera pas le Monseigneur de l’église, venu pour constater la présence d’un lieu de culte, qui empêchera l’édifice d’être démoli, considérant ce lieu et ce culte comme un horrible sacrilège aux yeux de la vraie religion.

1192879089_f271_santa_sangre_02

Fénix, une nuit, assiste à une scène qui va le traumatiser à vie : son père est agressé par sa mère, venue se venger de l'affront du cocufiage. Elle asperge le sexe de son mari d'acide. Le père, fou de rage, de douleur, et totalement hors de lui, tranche les deux bras de sa femme, et sort, nu, castré chimiquement parlant, pour se trancher la gorge quasiment devant son fils. Vivant ce drame terrible et sanglant d'une manière totalement impuissante, Fénix devra vivre avec ce souvenir marquant, et tout le reste de sa vie sera marqué par le sang, la violence, le meurtre...un destin brisé à jamais, à cause de l'infidélité que son père avait envers sa mère (si celle-ci l'a mutilé, signant ainsi leur mort à tous deux, c'est à cause de la maitresse du père)...

1192879864_image

Santa Sangre est un film sublime, meme s'il ne faut pas le montrer à n'importe qui (il est violent et gore). La scène du massacre des parents est inimaginablement dérangeante (le plan du père tranchant les deux bras de la mère, en passant les lames par en-dessous des bras - les faisant voltiger dans les airs dans une gerbe de sang - a été filmée en hauteur, comme si la scène était vue des yeux du Ciel). S'il n'y avait pas La Montagne Sacrée, on aurait ici le monument total de Jodorowsky. L'avant-dernier film du maitre (il y aura Le Voleur D'Arc-En-Ciel par la suite, très très beau film avec Peter O'Toole, qui a existé en DVD, mais plus maintenant).

1192877288_7

Malheureusement, ce film (ainsi que deux autres films sur les six que Jodorowsky a réalisé, Tusk et Le Voleur D'Arc-En-Ciel) n'existe toujours pas en DVD. A quand un édition DVD de ce chef d'oeuvre absolu *, ayant obtenu divers prix (Prix Très Spécial, Grand Prix à Madrid et à Paris, plus diverses nominations, dont à Cannes et Avoriaz) ? A quand, pour rétablir cette cruelle injustice, qui fut réparée en ce qui concerne Fando Et Lis, El Topo et La Montagne Sacrée ?

1192879406_5

En attendant pareille réparation (des problèmes de droits touchent le film, cependant, empèchant la sortie DVD pour le moment - une édition zone 2 non sous-titrée, et non officielle, existe, mais est rarissime), si vous possédez le film en VHS (ou en Divix, pas très légal, mais hélas seule solution), ne le lachez sous aucun prétexte ! Il s'agit d'une authentique oeuvre d'art. De l'art brut, sanglant, violent, choquant, mais hautement poétique et émouvant. Histoire de finir avec un petit mot du Maitre, voici ce que Jodorowsky dit à propos du film : Santa Sangre est de l’art animal, je l’ai fait avec mes couilles – pas ma tête… J’allais sur la soixantaine lorsque je l’ai monté ! Je ne veux pas de gloire ou d’argent du film, j’y ai renoncé il y a longtemps déjà. Ce que je voulais était un chef d’œuvre intime pour mon plaisir personnel. Mais l’art doit être public, sinon ce n’est pas de l’art du tout, et la loi dicte que l’art doit parler à tout ceux qui on choisi de regarder. Et si vous choisissez de regarder attentivement Santa Sangre vous vous verrez, reflété dans mes larmes." (source : horror.com)

Amen.


* Enfin ! Ce film est sorti enfin en DVD z2, le 25 novembre 2008, chez WildSide, éditeurs chez qui les autres chef d'oeuvres de Jodorowsky (Fando Et Lis, El Topo, La Montagne Sacrée) sont également sortis depuis un an et demi ! Champagne !