1186503944_laforteressenoire

SPOILERS...

S'il est un film qui mérite largement sa réputation de 'film maudit', c'est bien La Forteresse Noire (The Keep) de Michael Mann, film dont le tournage débuta en 1983 et qui est sorti en 1984. Adaptation du roman de F.Paul Wilson Le Donjon (traduction du titre original) qui sera rebaptisé du nom du film par la suite, le film a extrèmement mauvaise réputation, et a aligné la scoumoune. L'histoire (du film) est superbe : pendant le seconde guerre mondiale, en Roumanie (Transylvanie), un escadron de soldats nazis (dirigé par le capitaine Woermann) investit un chateau isolé, pour y constituer leur base. Avec eux, des otages, un savant Juif (Théodore Cuza) et sa fille, Eva. Un des soldats, par inadvertance, réveille un démon, une entité, qui habite ce chateau, mais sommeillait depuis un certain temps. Par la suite, quelques soldats (dont celui qui est à l'origine du réveil de l'entité) vont se faire massacrer...Un officier SS, le Major Kaempffer, cynique et vicieux (un vrai SS, quoi) débarque, pour reprendre le controle de la situation, qui a totalement échappé à Woermann. Entre les deux hommes, tensions en permanence.

1186504545_tk_486

Le réveil de l'entité a également attiré l'attention (à des centaines de kilomètres d'écart) d'un homme, Glaeken Trismegestus, qui arrive lui aussi sur les lieux de la forteresse noire, avec la ferme intention de détruire le démon qui y habite...un démon du nom de Molasar (comte Radu Molasar), du moins est-ce ainsi qu'il se présente à Cuza, une nuit. Molasar en a particulièrement contre les nazis, compte tenu qu'ils sont là pour rafler la population juive et prendre le controle du pays. Glaeken, lui, connait bien Molasar (en fait une entité lovecraftienne du nom de Rasalom - Molasar, inversé) et a comme mission de l'affronter, jusqu'à la mort... L'affrontement final se fera dans la forteresse noire...

1186504467_tk_179

Michael Mann, apparemment, n'avait quasiment rien à foutre du roman de F.Paul Wilson lorsqu'il a commencé à l'adapter. Les quelques visites de l'auteur sur le plateau de tournage furent vécues par Mann comme une corvée. Le film, qui aligne un casting impressionnant (Jurgen Prochnow dans le role de Woermann, Gabriel Byrn dans celui de Kaempffer, Scott Glenn dans le role de Glaeken, Ian McKellen dans le role de Cuza, Alberta Watson dans celui de sa fille Eva), aligna aussi les ennuis : mort de Wally Veevers (effets spéciaux) pendant le tournage, difficultés diverses, tensions...Manque de financement, qui fera que Mann demandera des fonds à un gangster notoire qui lui avait servi de consultant pour Le Solitaire - l'argent, hélas, venait d'un ancien braquage, ce qui fait qu'on rajoute 'financement douteux' à la liste des ennuis du film.

1186504195_keep2

Le film devait, à l'origine, durer 3 heures. Il fut couper de sa moitié par la production, qui jugera néanmoins le résultat innommable. D'une durée de 95 minutes, le film est malheureusement un échec total, tant critique (il fut assassiné) que public (il fut boudé). Il faut dire qu'on sent bien que le film a été scandaleusement amputé. Cependant, il reste un grand film, un des meilleurs de Mann, et un des plus grands films fantastiques que j'ai vu. Rien que look de Molasar (joué par Michael Carter), conçu par Enki Bilal, vaut le coup d'oeil.  De meme que la musique, sublime, du groupe Tangerine Dream. Un film honteusement sous-estimé, maudit, et qui mérite mieux, bien mieux.

1186504420_tk_068

Le pire : il n'existe aucune édition DVD. Le jour où il sortira enfin en DVD zone 2, il y à, en plus, fort à parier que ce sera la version courte...Michael Mann ayant plus ou moins renié le film, une édition DVD ou une ressortie cinéma est donc hautement improbable, et c'est une vraie tragédie, selon mon humble avis. Car ce film est admirable. P.S. : la grande majorité des images viennent du site www.the-keep.ath.cx.