1248087603_marnie_1964

Spoilers !!

Sorti en 1964, Pas De Printemps Pour Marnie est généralement considéré comme le film amorçant le déclin de la carrière d'Alfred Hitchcock. Le film, interprété par Tippi Hedren (seconde et dernière collaboration avec Hitchcock, après Les Oiseaux, le film précédent) et Sean Connery (unique participation à un film d'Hitchcock), est un drame psychologique n'ayant en effet que peu de rapports avec le style hitchcockien habituel. Pourtant, malgré sa mauvaise réputation (et encore, le film est un peu réhabilité depuis) et son accueil assez froid, Marnie n'est pas un mauvais film pour Hitchcock. Adapté d'un roman de Winston Graham (le scénario est de Jay Preston Allen), le film marque la dernière collaboration entre Hitchcock et son compositeur favori, Bernard Hermann (ils se fâcheront pendant le tournage du Rideau Déchiré, le film suivant de Hitchcock, et Hitchcock le virera).

1248088038_pas_de_printemps_pour_marnie_marnie_1964_diaporama_portrait

Marnie Edgar (Tippi Hedren) est une jeune femme psychologiquement troublée. Kleptomane, elle a pour sale habitude de voler ses employeurs, ce qui fait qu'elle ne conserve pas longtemps ses emplois. Elle se fait embaucher dans la société d'édition de Mark Rutland (Sean Connery). Mark sait très bien que Marnie est une jeune femme au comportement bizarre, mais pour cette raison (et pour autre raison la beauté de Marnie), il consent à l'engager. Il surprend assez rapidement Marnie la main dans le sac, alors qu'elle a ouvert le coffre de Mark pour le voler. Mark, à la fois amusé et outré, fait passer un marché ayant tout du chantage à Marnie : soit il la dénonce à la police et la vire, soit elle l'épouse. Marnie choisit de l'épouser, mais un mariage qui démarre sous de tels auspices a bien peu de chances d'être un mariage heureux...

1248088059_dddd

Dramatique et psychologique, rempli de suspense, Pas De Printemps Pour Marnie est un modèle de tensions psychologique, un polar intimiste en quelque sorte, porté par une interprétation excellente de Sean Connery et Tippi Hedren. Hitchcock aurait été follement amoureux de cette actrice, au point de la harceler de ses déclarations pendant le tournage de ce film et des Oiseaux (ce qui explique en grande partie qu'elle n'a plus tourné avec lui, car Tippi Hedren, mère de Mélanie Griffith par ailleurs, refusera toujours ses avances !).

1248087686_zzz

Le film est célèbre en partie pour la scène où Marnie vole Mark, mais aussi pour cette froide, violente (psychologiquement parlant) et terrible scène de la nuits de noces, où Marnie se montre si frigide, si renfermée, que Mark en est quasiment réduit à la forcer, la violer (sympa, entre jeunes mariés ! Mais quand on sait de quelle manière ils en sont venus au mariage, on s'étonnera moins...). Le premier scénariste du film, Evan Hunter, sera remplacé par Jay Preston Allen, en raison d'un différend entre Hunter et Hitchcock concernant la violence de cette fameuse scène...Le film possède des personnages assez étranges : Marnie est un personnage trouble, troublant et cependant attachant, ce qui n'est pas vraiment le cas de Mark, un homme que l'on juge rapidement assez froid, calculateur (en même temps qu'intrigué par le comportement de sa femme).

1248088401_pas_de_printemps_pour_marnie_marnie_1964_reference

Ce n'est pas le meilleur film de Hitchcock (ce n'est pas non plus son pire, qui est, je pense, Complot De Famille), et c'est vrai que les spécialistes ont raison de dire que c'est à partir de ce film que les films d'Hitchcock devinrent moins grandioses (j'adore Le Rideau Déchiré et L'Etau, mais ils ne sont pas exempts de défauts ; quant à Frenzy, c'est l'exception qui confirme la règle, car il est grandiose). Marnie est donc un film à voir, en particulier si on est fan d'Hitchcock, mais pas à voir en priorité. Ca reste, ceci dit, un très très bon film psychologique !