1248158814_affiche_1

Spoilers...

Oscar du meilleur film en 1970, mais également classé X à sa sortie en raison de la présence de scènes érotiques et de son atmosphère désaxée (c'est d'ailleurs le seul film classé X à avoir eu l'Oscar), Macadam Cowboy est un pur chef d'oeuvre réalisé en 1969 par John Schlesinger, et interprété de main de maître par Jon Voight et Dustin Hoffman. On y trouve aussi Sylvia Miles, Brenda Vaccaro et Jennifer Salt.

1248159524_macadam_cowboy2

Connu en partie pour la fameuse chanson qui orne son générique de début (Everybody's Talking de Fred Neil, ici reprise par Harry Nilsson), Macadam Cowboy est un drame poignant et dur. Le film raconte l'histoire (adaptée d'un roman de James Leo Herlihy) de Joe Buck (Jon Voight), un cowboy beau et fringuant, qui décide de quitter son Texas natal pour tenter sa chance à New York. Son but est de gagner sa vie en utilisant ses charmes naturels, bref, de devenir gigolo. Il se retrouve vite désenchanté et à court d'argent, et rencontre, dans un bar, Ratso Rizzo (Dustin Hoffman), un clochard vérolé, tuberculeux, drogué et cynique, qui décide de le prendre sous son aile après avoir essayé de l'escroquer. Les deux marginaux, que tout oppose, deviennent amis, et rêvent tous deux de pouvoir partir, un jour, en Floride, au soleil...Mais la vie est dure, et elle va les rattraper.

1248159421_19022466_w434_h_q80

Dustin Hoffman est grandiose dans le rôle de Ratso. A mille lieues de ses rôles habituels (Le Lauréat...), Hoffman se déguisera en clodo pour se rendre au rendez-vous des producteurs, et les producteurs, croyant avoir affaire à un vrai clochard (ils ne reconnurent pas Hoffman), engagèrent Hoffman illico après qu'il se soit démasqué ! Pour le rôle de Joe, c'est Warren Beatty qui désirait le rôle, mais Schlesinger préférà l'offrir au moins connu Jon Voight, que le succès du film révèlera (il fera, entre autres, Délivrance par la suite).

1248159468_00898662_photo_macadam_cow_boy

Film âpre, dur, austère et cynique, Midnight Cowboy est un film qui marque totalement la fin du western traditionnel, en ce sens qu'ici, les cowboys sont montrés las de leur Texas, et avides de sens et d'argent dans la mégalopole, la grande jungle urbaine new-yorkaise. Magnifiquement interprété (Voight est comme Hoffman : prodigieux) et réalisé (Schlesinger aura l'Oscar du meilleur réalisateur, et le film aura aussi celui du meilleur scénario adapté), c'est un authentique chef d'oeuvre désabusé.