18425334

SPOILERS !!

Adaptation de la fameuse bande dessinée de Frank Miller réalisée par le meme Frank Miller et par Robert Rodriguez (avec Quentin Tarantino en guest réalisateur, puisqu'il a réalisé une scène), Sin City est une fulgurance visuelle inégalée. Des adaptations live de bandes dessinées dont chaque plan fait totalement penser à une case de bande dessinée, je n'en vois qu'une seule, celle-là. En effet, en regardant ce film, on à l'impression de lire une BD dont les images bougeraient toutes seules, où les bulles seraient remplacées par de vrais dialogues. Filmé dans un noir et blanc remarquable émaillé, de temps en temps, de touches de couleurs vives (rouge pour le sang, les levres, ou une robe ; jaune pour des cheveux ou pour la peau d'un des personnages), le film propose trois petites histoires, chacune ayant fait l'objet d'un tome séparé de l'oeuvre littéraire de Miller : Sin City, The Big Fat Kill et That Yellow Bastard, dans l'ordre d'apparition dans le film (d'autres histoires signées Miller seront adaptées dans un Sin City 2 encore en tournage - du moins, je l'espère).

18425057

Le casting est imparable, entre Bruce Willis, Clive Owen, Rosario Dawson, Mickey Rourke (pour son grand retour), Rutger Hauer, Elijah Wood, Benicio Del Toro, Nick Stahl, Jessica Alba, Carla Gugino, Michael Madsen, Michael Clarke Duncan, Josh Hartnett...Quelques uns de ces acteurs n'ont qu'un role minime, infime (Rutger Hauer, Josh Hartnett), d'autres sont les héros repsectifs des trois histoires. Tous sont excellents. Raconter ce film ne sera pas très facile. Je vais le faire histoire par histoire. Il faut juste préciser que la séquence d'ouverture (et aussi celle de fin) du film n'a à voir avec aucune des histoires. On y voit un homme, élégant, jeune (Josh Hartnett), tuer une jeune femme en robe rouge, sur un balcon, la nuit. Ca, c'est pour le séquence d'intro, mémorable. Pour la séquence finale, vous verrez plus bas !

18425055

Immédiatement après le générique court, on passe au personnage du flic Hartigan (Bruce Willis), proche de la retraite, malade du coeur, qui fait tout son possible pour sauver du viol et de la mort une jeune fille de 11 ans, Nancy Callahan. Nancy est aux prises avec un bourreau, un maniaque pédophile, qui n'est autre que le fils du sénateur Roark, un jeune homme pervers et intouchable (Nick Stahl) du fait de sa parenté avec l'homme qui dirige la ville de Basin City ('Sin City' n'étant que son surnom). Contre les conseils de son collègue (Michael Madsen), Hartigan tente d'abattre Roark Junior, et parvient à le blesser sérieusement. Mais son collègue lui tire dessus, pas suffisamment pour le tuer, mais assez pour le stopper. Nancy est sauvée, Hartigan est sur le carreau, et c'est à ce moment que la première histoire - Sin City -  démarre...avec un personnage encore différent, Marv (Mickey Rourke), un repris de justice à la gueule cassée, dont la fiancée Goldie (une pute de luxe) se fait tuer pendant leur nuit d'amour, alors que lui était profondémnt endormi. Marv, à peine réveillé, constate que sa Goldie est morte ; immédiatement, il entend les flics, signe qu'ils avaient été prévenus à l'avance (traquenard). Il s'enfuie, court chez son conseiller judiciaire, Lucille (Carla Gugino), une lesbienne. Là, il se soigne (plein de pansements sur la tronche), et décide de continuer ses investigations pour retrouver (afin de le dérouiller à mort) le meurtrier de Goldie.

18424185

De fil en aiguille (notamment après une virée dans un bar cradingue, où travaille une de ses amies, Nancy - Jessica Alba), il finit par retrouver la trace du commanditaire, qui cite le nom du cardinal Roark (frère du sénateur), ainsi qu'une adresse : la Ferme Roark. Marv s'y rend, a à faire avec un jeune homme très silencieux, inquiétant et expérimenté dans l'art de se battre (Elijah Wood), qui finit par l'assommer. Marv se réveille dans un cachot de la Ferme, en compagnie de Lucille, nue, effrayée, et amputée de sa main gauche. Lucille lui explique que le jeune homme est un psychopathe cannibale (au mur, se trouvent des tetes de femmes, accrochées comme des trophées de chasse), un dénommé Kevin. C'est Kevin (Elijah Wood, donc) qui lui a tranché, pour la manger, sa main gauche.

1190728975_cc

Marv parvient à s'enfuir avec Lucille. A ce moment, des policiers débarquent, et tuent Lucille, sans raison. Marv les massacre, s'enfuit, et, en arrivant dans le quartier des putes, tombe nez à nez avec une réplique de Goldie, qui l'assomme et le tabasse. Il s'agit de Wendy, la soeur jumelle de Goldie. Comprenant que Marv n'est pas le tueur de sa soeur, mais qu'au contraire, il cherche à retrouver le tueur, elle allie ses forces à lui. Marv s'équipe en matériel, retourne à la Ferme, affronte à nouveau Kevin, et le tue d'une manière bien dégueulasse (il le laisse se faire manger par son chien, après l'avoir saigné). Puis, il remonte à la source, au grand commanditaire, le cardinal Roark (Rutger Hauer), et le tue. Arreté, il est condamné à mort, et exécuté, sur la chaise électrique. Deux salves seront nécéssaires pour venir à bout de lui...

1190727823_xx

La seconde histoire - The Big Fat Kill ("le grand carnage"), démarre ensuite. Une jeune femme, Shellie, se fait supplier, puis menacer, par son ex, Jackie Boy (Benicio Del Toro), qui lui ordonne de le laisser entrer chez elle. Mais Shellie (qui est serveuse dans le bar cradingue de la première histoire) est avec son nouveau mec, Dwight (Clive Owen), et refuse. Dwight court se cacher dans les toilettes, alors que Sellie, à bout de nerfs, laisse finalement entrer Jackie Boy et ses amis. Jackie Boy, se rendant aux toilettes, tombe nez à nez avec Dwight, qui lui inflige une légère correction en lui ordonnant de ne jamais plus tenter de revoir Shellie.

18424182

Jackie Boy et ses amis se barrent, énervés et ivres, et se rendent vers la Vieille Ville, repaire des putes (là où Marv était allé dans la première histoire). Dwight, sentant les ennuis se pointer, décide d'aller retrouver Jackie Boy pour l'empecher de foutre la merde. Il débarque à la Vieille Ville, et retrouve Gail (Rosario Dawson, qui apparaissait un petit peu dans l'histoire de Marv), une prostituée qui dirige le quartier. Dwight lui demande de s'occuper de Jackie Boy et de sa bande, qui risque de poser des ennuis. Immédiatement, une prostituée asiatique, Miho, massacre les gars de Jackie Boy, ainsi que Jackie Boy lui-meme.

18425054

En fouillant dans les affaires des corps, Dwight découvre qu'il s'agissaient de policiers. Hors, la Vieille Ville est l'objet d'un pacte avec la police : les prostituées dirigent le quartier, en échange de passes gratuites pour les policiers ; la mort d'un flic annule le pacte, et entrainera une guerre civile totale. Pour éviter ce problème, Dwight se propose d'emmener les corps aux Marais, où aucun flic ne retrouvera jamais les cadavres (la scène de la voiture, surréaliste et incroyable, qu'il vaut mieux ne pas révéler, est filmée par Tarantino). Dwight, unefois aux Marais, se rend compte que des mercenaires de la mafia (dirigée par Michael Clarke Duncan) sont sur les lieux, et qu'ils recherchent les corps. Dwight, avec l'aide de Miho, parvient à neutraliser définitivement les mercenaires, et retourne à la Vieille Ville, tombée sous les mains de la mafia, afin de règler le problème. S'ensuit un grand carnage, qui se concluera par la récupération, de la part des prostituées, de la gestion du quartier...

18424184

Enfin, troisième et dernière histoire, That Yellow Bastard ("Cet enfand de salaud"). Cette dernière histoire met en scène Hartigan, que l'on retrouve à l'hopital, mal en point après que son collègue lui ait tiré dessus. Il reçoit la visite du sénateur Roark, qui lui annonce que son fils (Junior) est dans un état critique, dans le coma, après ce qu'il lui a fait. Roark fait soigner Hartigan, le remet à bloc, pour mieux le faire tabasser et envoyer en taule. Pendant 8 longues années, Hartigan croupit dans une cellule, avec pour seul contact avec l'extérieur les lettres de la jeune fille qu'il a sauvé, Nancy (qui lui écrit sous le pseudonyme de Cordélia, pour ne pas attirer l'attenion). Au bout de 8 ans, Hartigan sort, et décide de retrouver Nancy, qui travaille, à 19 ans, comme go-go danseuse dans un bar pourri (pour info, ce bar est le meme que celui de la première histoire, dans laquelle Nancy apparaissait très brièvement). Nancy (Jessica Alba) reconnait immédiatement Hartigan, et ce dernier aperçoit, au fond du bar, un homme étrange, à la peau jaune, qui les regarde intensément...

1190730475_ggg

Hartigan et Nancy sont en voiture, c'est elle qui conduit. Il sont suivis par une autre voiture, conduite par l'homme jaune. Hartigan, avec le pistolet qui se trouvait en possession de Nancy (Sin City est une ville dangereuse), parvient à blesser l'inconnu hargneux, qui leur tirait lui aussi dessus. Ils atteignent un motel. En pleine nuit, l'homme jaune fait irruption, assomme et pend Hartigan (qui tient sur la pointe des pieds, sur la table), et enlève Nancy. Hartigan, à ce moment, reconnait en l'homme jaune Junior, le fils Roark, apparemment complètement changé par les multiples opérations ayant été nécéssaires à sa survie (la peau jaune, le sang jaune, signe d'une mutation étrange). Hartigan parvient à se décrocher, et retrouve la trace de Junior Roark, cet enfoiré jaune.

18424183

Il arrive à la Ferme Roark (la meme que la première histoire, on aperçoit d'ailleurs brièvement Kevin, signe que cette histoire se passe avant celle de Marv), et parvient à retrouver Junior Roark. Il lui fait la peau, sauve une fois de plus Nancy des griffes de son bourreau, et la fait s'en aller. Considérant que toute action contre le père de Junior (le sénateur) serait de la folie, il décide de se tuer, afin que Nancy puisse, au moins, vivre dans la paix, sans crainte de se faire emmerder par les hommes de Roark...Fin de la dernière histoire. Et il reste donc la scène finale, dans laquelle on retrouve le tueur campé par Josh Hartnett. Dans cette courte scène finale, on le voit, habillé en médecin, dans un ascenseur de l'hopital, en charmante compagnie...et on devine aisément que cette jeune femme (une des putes de la seconde histoire) va avoir des ennuis...

18402046

Sin City est indéniablement une énorme réussite. Rarement une adaptation de bande dessinée aura été aussi fidèle et grandiose (normal, Frank Miller - aussi auteur de 300, qui donnera le film de Zak Snyder) est aux commandes, il coréalise avec Robert Rodriguez). Certains plans sont en fait des images qu'il a dessinées, ou redessinées, comme la chute de Dwight dans le Marais, le suicide d'Hartigan, et meme la première apparition de Kevin (première image de cet article, une scène glacante et ultra courte).

18425056

Coté interprétation, c'est inoubliable. Que les personnages soient attachants (Dwight, Hartigan, Nancy, Marv) ou répugnants (Kevin, le Yellow Bastard, les Roark en général), ils sont mémorables. Notons surtout l'excellence de Bruce Willis, Mickey Rourke et Clive Owen. Bref, en attendant un Sin City 2 qu'on espère au moins aussi bon que ce premier film (l'attente va etre longue !), il faut voir et revoir ce film, qui s'avère etre un des chocs visuels les plus intenses et imprévisibles de ces dix dernières années. Le meilleur film de Robert Rodriguez. Cultissime !