1188118078_76_tsrts2

Ce n'est pas à proprement parler un film, aussi cet article sera un tantinet différent des autres. En effet, The Song Remains The Same est un film-concert filmé en 1973 (et sorti en 1976), au cours d'un concert de Led Zeppelin au Madison Square Garden de New York (leur Bercy à eux). D'une durée de 2h10, le film propose un show renversant du Dirigeable de Plomb, doublé d'une série des séquences psychédéliques et surréalistes, placées lors de l'interprétation de quelques unes des plus grandes chansons du concert.

1188119808_moby

On retrouve ainsi les membres du groupe (le chanteur Robert Plant, le guitariste Jimmy Page, le batteur John Bonham et le bassiste/claviériste John Paul Jones) dans des scènes décalées. Par exemple, John Paul Jones en chevalier partant sauver sa belle (sur No Quarter, long morceau tour à tour angoissant et atmosphérique), John Bonham dans une ferme, mais aussi sur un circuit de F1 (sur le long - 13 minutes - solo de batterie de Moby Dick, dont une partie est jouée avec ses poings martelant directement ses futs), Jimmy Page à la recherche du fameux ermite qui ornait la pochette intérieure de leur mythique quatrième album (sur la merveille des merveilles Stairway To Heaven, chanson qui se trouve initialement sur ce fameux quatrième album sans nom), Plant en viking sur The Song Remains The Same et en excursion forestière sur The Rain Song...

1188119598_capture

Sans oublier l'introduction du film, hilarante et bien délirante, montrant Peter Grant, le manager du groupe (une armoire à glace réputée assez brutale) dans un role de gangster à la Al Capone, règlant leur compte à des gangsters d'une bande rivale, avec voiture à traction, mitraillettes à l'ancienne, et tout, et tout, et tout ! Ce role de gangster lui va plutot bien, finalement...

1188119646_song_remains

Coté visuel, c'est donc assez souvent un grand portnawak surréaliste et magnifique, sublimé par la musique. Coté auditif, si certains titres trainent un peu en longueur (Dazed And Confused, 6 minutes en version studio, mais ici en version live de 27 minutes !!! Toute une face du double album live sorti en meme temps que le film), l'ensemble est néanmoins de très haute facture. Ce n'est pas le meilleur live de Led Zeppelin (en tant que fan ultime, je peux vous dire que How The West Was Won et les BBC Sessions sont encore meilleurs), mais ce n'est pas catastrophique. Jimmy Page dira de ce concert que ce fut une honnete nuit médiocre.

1188118220_e46864q1tne

Sans affirmer que le show est moyen, il faut quand meme signaler que les séquences psychédéliques sont plus intéressantes que les séquences où on voit tout simplement les musikos à l'action. Car le film a beau contenir plein de scènes devenues cultes, il n'en est pas moins que c'est un film/concert, donc, on voit principalement Page, Plant, Jones et Bonham jouer devant un parterre de fans en extase, un Madison Square Garden rempli.

1188119555_no_quarter

Réalisé par Peter Clifton et Joe Massot (avec aide du groupe), produit par le label du groupe, Swan Song (hébergé par Atlantic pour les disques, le film, lui, est hébergé par Warner), The Song Remains The Same est un formidable document pour fans de rock, de hard rock (meme si Led Zeppelin, qui a plus ou moins inventé le genre, est plus proche du rock que du hard), pour fans de Led Zeppelin, et pour fans de délires filmiques. Vraiment bluffant par moments, le film se vit plus qu'il ne se regarde. Et pour toute acquisition du DVD (non sous-titré, mais il n'y à aucun dialogue, donc, pas de regrets !), l'acquisition du double CD live du meme nom est tout bonnement indispensable.