1249112210_18778483_w434_h_q80

SPOILERS...

En 1995, Toy Story, premier film d'animation des Studios Pixar, a révolutionné le genre. En 1999, les Studios Pixar signent Toy Story 2, conçu par John Lasseter, Ash Brannon et Lee Unkrich. Comme pour le premier volet, c'est Tom Hanks et Tim Allen qui doublent les deux personnages principaux, Woody et Buzz L'Eclair (en VF, Jean-Philippe Puymartin et Richard Darbois). Comme pour le premier volet, c'est un chef d'oeuvre qui a imposé Pixar, d'emblée, comme les maîtres du renouveau de l'animation (et Là-Haut, leur dernier opus, est sensationnel).

1249112857_18778486_w434_h_q80

Woody le cow-boy se retrouve momentanément mis au rebut, alors qu'il tentait de sauver Sifli, le pingouin-jouet asthmatique, qu'Andy, l'enfant à qui tout ces jouets appartiennent, voulait jeter. Un collectionneur avide repère Woody, pièce maîtresse et manquante de sa collection de jouets "Western Woody", et le vole. Alors que Buzz L'Eclair, Monsieur Patate, ZigZag le chien à ressorts et Rex le T-Rex trouillard partent à la recherche de leur copain cowboy, Woody, lui, découvre avec stupeur et émotion les autres pièces de la collection "Western Woody", appartenant à son voleur, Al McWhiggin...Et il commence à ne pas regretter d'être ici, avec des jouets de la même collection que lui...

1249112884_18778484_w434_h_q80

Drôlissime (les personnages sont vraiment tuants, en particulier ZigZag, le T-Rex et le cheval de la collection "Western Woody", Pile-Poil), mais aussi rempli de suspense, visuellement épatant (une vraie claque pour l'époque, même si des progrès continuent d'être faits en la matière), Toy Story 2 est un sommet rempli de scènes cultes, comme la fin sur le tarmac de l'aéroport, ou la traversée de la ville par le commando de jouets chargés de sauver Woody. La scène dans le magasin de jouets (dirigé par le voleur de Woody, d'ailleurs) est excellente aussi.

1249112826_18778485_w434_h_q80

Toy Story 2, c'est bien clair, renvoie un peu Toy Story aux paquerettes ; le premier volet est superbe, culte, mais ce second opus est vraiment supérieur en tous points. 90 minutes de pur bonheur, à savourer encore et encore, en attendant le troisième volet, logiquement l'année prochaine. Un monument d'humour, de suspense et, même, d'émotion. Grandiose !