affiche

Photo pouvant heurter...

Un article un peu particulier, et très court. En effet, je ne vois pas vraiment quoi dire devant les 32 minutes de ce choc visuel inégalable, Nuit Et Brouillard de Alain Resnais et Jean Cayrol, réalisé en 1956. Ce film, documentaire lent et implacable, tout aussi poétique qu'oppressant et violent dans sa teneur, ce film, donc, il faut le voir absolument, pour bien comprendre et retenir les erreurs abominables du passé. Comment a-t-on pu en arriver là ? Jusqu'où va la folie humaine ?

1188324748_sjff_01_img0357

Narration impeccable, pour un film abrupt, dur, essentiel, au service de l'histoire. Comme le magazine Télérama l'a dit il y à longtemps, avec ce film, ce qui ne pouvait etre raconté peut enfin l'etre. Pour les ames sensibles, les denrières images, qui s'enchainent très vite, sont insoutenables. Mais, au fond, c'est tout, absolument tout, qui est insoutenable. Il faut voir Nuit Et Brouillard.