1188307208_a0008308

SPOILERS...

Terrence Malick n'a fait que 4 films, en 33 ans de carrière, ce qui en fait un des réalisateurs les plus mythiques et silencieux qui existent. De ces 4 films, aucun n'est à considérer comme raté, ou médiocre ; il n'a fait que des chef d'oeuvres. Pourtant, c'est de son second film, Les Moissons Du Ciel, que j'ai décidé de parler ici, considérant que c'est son plus beau long-métrage.

1188308767_nnn

En à peine 1h30 (le film est scandaleusement trop court), Malick parvient à nous enchanter, nous émerveiller. Interprété par un trio d'acteurs épatants (Richard Gere dont c'est le meilleur role ; Brooke Adams ; Sam Shepard), porté par une musique inoubliable de Ennio Morricone, elle-meme largement inspirée par le fameux Carnaval Des Animaux de Camille Saint-Saens, et illuminé par une photographie imparable due à Nestor Almendros (qui a collaboré, entre autres, aux films de Barbet Schroeder, tels que More et La Vallée), Les Moissons Du Ciel nous transporte dans le Texas de 1916 (on apprend la date en regardant la bande-annonce située comme unique bonus du DVD).Le film est beau. Certains plans (comme celui ci-dessous) semblent etre, en fait, des tableaux de maitre, tant ils sont travaillés.

1188307282_nnnn

Le film raconte l'histoire de Bill (Richard Gere), qui part chercher du travail dans une ferme du Texas afin de récolter le blé. Il part avec sa petite soeur, Linda (Linda Manz - entre parenthèses, ce personnage est le narrateur voix off du film) et sa femme, Abby (Brooke Adams). Une fois arrivé, il fait passer sa femme pour sa soeur, probablement afin d'etre assuré de pouvoir avoir le boulot - etre marié signifierait probablement que l'on ne pourrait pas forcément utiliser tout son temps pour le travail... Bill apprend en épiant une conversation entre le fermier propriétaire (joué par Sam Shepard, le personnage n'a pas de nom), un homme jeune et célibataire, et son médecin, que le fermier est malade et n'en a plus pour très longtemps, un an tout au plus. Bill s'est aussi rendu compte que le fermier semble intéressé par Abby. Le fermier ayant proposé à Abby, une fois la moisson terminée, de rester, celle-ci accepte, à la condition que Bill et Linda restent aussi, ce qui ne pose aucun problème.

1188308537_nn

Abby et le fermier (en partie sur les conseils de Bill, qui commence à concevoir un plan machiavélique) deviennent de plus en plus proches, et le fermier en vient vite à déclarer son amour pour elle et à lui demander sa main. Sur conseil de Bill, qui envisage qu'Abby épouse le fermier et empoche sa fortune une fois le fermier terrassé par sa maladie incurable, Abby l'épouse. Meme si Bill fait tout pour paraitre heureux pour eux deux, il n'en est pas moins meurtri de savoir que sa femme passe ses nuits avec un autre homme. Cruelle contrepartie d'un plan tout aussi cruel. Abby et Bill se voient la nuit, en cachette. Bill commence à s'impatienter, il constate que l'état de santé du fermier ne vas pas en empirant, mais reste stable. Abby, quant à elle, commence réellement à éprouver de l'amour pour le fermier, ce que Bill remarque. Un jour, le fermier surprend Bill et Abby s'embrasser, et demandera à Abby si une soeur et un frère s'embrassent ainsi d'habitude. Abby et Bill se rendent compte que leur stratagème risque d'etre éventé, et Bill s'en va quelques temps, prétextant une affaire en ville.

1188308425_capture

Il revient quelques temps plus tard. Le fermier les revoit encore en train de s'embrasser, et comprend tout à fait le manège, ce ne sont pas deux frères et soeurs. Alors que de nouveaux saisonniers arrivent pour les moissons (donc, ça se passe un an après le début du film), une invasion de sauterelles ravage les champs. Les saisonniers, ainsi que Bill et le fermier, mettent le feu pour détruire les insectes, et au cours de cette nuit, le fermier tentera d'agresser Bill, qui sent que son plan a sombré. Dès le lendemain de cette nuit apocalyptique, le fermier retrouvera Bill, et les deux hommes s'empoigneront. Bill blesse gravement le fermier d'un coup de tournevis au coeur (il réparait sa moto quand le fermier est arrivé), et s'enfuit avec Linda et Abby. Le trio sera vite retrouvé, au bord d'une rivière, et Bill, tentant de s'enfuir, sera abattu par les forces de police, le recherchant pour meurtre...Abby repartira en train vers le nord, tandis que Linda sera placée en pension - d'où elle s'enfuira très vite...

1188308498_nnnnn

Magistralement réalisé par un Terrence Malick plus proche de la nature que jamais (les nombreux plans montrant des animaux et des champs balayés par le vent sont sublimes), remarquablement interprété (notamment Richard Gere, tellement bon que ça en devient surprenant, connaissant la suite de sa filmographie...), ce film est (en dépit d'une fin tragique) un enchantement visuel et sonore inégalable dans son genre. Echec lors de sa sortie, il est devenu par la suite un vrai film culte. C'est le second film de Malick, tourné quatre ans après Badlands - La Balade Sauvage. Malick attendra 20 ans pour refaire un film par la suite, et ce sera La Ligne Rouge. Puis, encore six ans, pour son dernier film à ce jour, Le Nouveau Monde.

1188308467_n

Le film est malheureusement beaucoup trop court. 1h30 tout rond, alors qu'on aurait aimé un film d'au moins 2 heures, ce qui aurait été parfait pour mieux approfondir les personnages et les relations entre eux. Les Moissons Du Ciel est réellement un film magnifique, il ne m'a fallu qu'une dizaine de minutes lors de la première vision du film pour m'en rendre compte. Contemplatif, lent (certains le trouveront trop lent, d'autant plus que le film est assez avare en dialogues - à ce sujet, la VF est assez mal faite, mieux vaut le voir en VOST), le film est pour moi un des plus beaux hymnes à la nature, et le meilleur de Terrence Malick et de Richard Gere.