1185096959_scanners

SPOILERS !!

 

En 1981, David Cronenberg réalise encore dans son Canada natal), ce que je considère comme son meilleur film, j'ai nommé Scanners. Par bien des cotés, ce film, qui tient tout autant du cinéma d'espionnage que du film fantastique (et meme d'horreur, compte tenu de certaines scènes bien gores), est à la base d'une série de films récents comme les X-Men (meme si X-Men s'inspire d'un comics, contrairement à Scanners).

 

D'excellents acteurs pour ce film : Patrick McGoohan (héros de la série TV Le Prisonnier), Michael Ironside (qui sera plus ou moins révélé par ce film, dans lequel il est incroyable), Stephen Lack, Jennifer O'Neill...Ce film sera un succès énorme pour Cronenberg, et engendrera des suites assez ratées (non réalisées par Cronenberg, d'ailleurs). Voici, rapidement, le scénar' du film :

1185097384_scanners5

D'abord, un Scanner est un humain au cerveau nettement plus développé que les gens traditionnels. Ce sont des médiums, en quelque sorte, des mutants. Un de ces Scanners, Cameron Vale (Stephen Lack), un SDF, est repéré dans un centre commercial, alors qu'il tentait d'agresser mentalement une femme - apparemment sans se rendre compte de ses actes. Deux hommes parviennent à le neutraliser et à l'emmener en lieu sur, au siège de la ConSec, société dirigée par le professeur Ruth (Patrick McGoohan). Ruth est à l'origine du projet Scanners, il a crée, il y à longtemps, un médicament administré à certaines femmes enceintes. Leurs bébés, touchés par les effets de ce produit, ont acquis des pouvoirs psychiques supranormaux, et sont maintenant, à l'age adulte, controlés par la ConSec.

1185097486_scanners4

Ruth fait un bref topo à Cameron Vale, pour lui expliquer ce qu'il est, et pour lui demander de réaliser une mission pour lui : retrouver un certain Darryl Revok (Michael Ironside), un Scanner dangereux ayant monté une organisation rivale de celle de Ruth, et dont le but est de controler le monde en créant le plus de Scanners possible (la société crée par Revok fabrique ce fameux médicament). Ruth demande donc à Cameron d'infiltrer la micro-société et de détruire Revok. Darryl Revok est d'ailleurs auteur d'un crime effroyable contre les Scanners, ayant fait exploser, par la seule force de sa pensée, la tete de l'un d'entre eux lors d'une réunion.

Cameron parvient à infiltrer l'organisation des Scanners, et parvient à infiltrer meme l'usine de fabrication. Pendant ce temps, la ConSec est prise d'assaut par les hommes de Revok, qui tuent Ruth. Après avoir détruit l'ordinateur principal contenant toutes les bases de données, Cameron tombe entre les mains de Darryl Revok, qui lui fait, avant l'ultime confrontation, de bien intéressantes et troublantes révélations...

1185097442_scannersq

Je m'arrete là, pour deux raisons. Tout d'abord, parce que les 50 premières minutes du films sont racontées dans le premier paragraphe de ce résumé (le film prend pas mal de temps à démarrer), ensuite, parce que raconter la fin serait très con de ma part. Je vous laisse donc découvrir le film !

Scanners contient quelques scènes vraiment gore et violentes. La scène où un pauvre Scanner pacifique se fait exploser littéralement la tete est éprouvante, meme si très courte. Que dire de l'affrontement final et viscéral, aussi, si ce n'est qu'il est vraiment physique ?

 

1185097276_scannersz

Par bien des cotés, le film ressemble à une histoire d'espionnage industriel (concurrence entre deux grosses firmes, etc, etc), mais c'est nettement du coté de la science-fiction qu'il faut chercher. Quoi qu'il en soit, et en dépit d'un début assez lent qui peut rebuter (ça ne va pas très vite au départ) et d'une deuxième partie qui, elle, va trop vite, Scanners est un excellent film, sans doute mon préféré de Cronenberg avec Videodrome et Rage !. Un film à voir, absolument.