1183800873_poster3

SPOILERS !

Une fois n'est pas coutume, je vais parler ici d'un film qui ne risquera jamais de figurer parmi les chef d'oeuvres du cinéma. Cependant, j'éprouve énormément de sympathie pour ce film. Il s'agit de La Révolte Des Morts-Vivants, un film hispano-portugais réalisé en 1971 par Amando De Ossorio, un réalisateur espagnol spécialisé dans les séries B.

Ce film parle de morts-vivants, certes, mais il ne s'agit pas de zombies purulents à la Romero ou à la Fulci : les créatures de ce film, contexte historique oblige, sont des Templiers squelettiques et aveugles. On peut d'ailleurs accréditer le film en cela : les effets spéciaux, en ce qui concerne les zombies, sont excellents. Ca compense un scénario assez banal et une direction d'acteurs plus qu'aléatoire...

1183800912_t_tombsoftheblinddead06

La première scène du film (pré-générique) est saisissante, et se passe au Moyen-Age : une jeune femme, superbe (et forcément dénudée, ah ah) est torturée et tuée par des Templiers, qui la lacèrent de coups de fouets et de couteau, avant de boire son sang à meme les plaies...

Puis, zou !, place au XXème siècle ! Trois jeunes gens (enfin, ils ont à peu près la trentaine), un homme et deux femmes (dont Betty l'épouse du gars - qui s'appelle Roger) sont en voyage. Au cours du voyage en train (un antique train traversant le Portugal - franquisme oblige, le film n'a pas pu se tourner en Espagne), Virginia (l'autre femme, une amie d'enfance de Betty) se fache avec ses deux amis, et descend du train après avoir tiré la sonnette d'alarme. A ce moment-là, le train se trouve non loin d'un village en ruines, près d'un monastère lui-aussi en ruines. Le train repart immédiatement, sur ordre du conducteur, un homme superstitieux ne désirant pas rester une minute de plus ici (les lieux ont comme réputation d'etre maudits).

1183801058_t_la_noche_del_terror_ciego3

Virginia arrive aux ruines du monastère et du village, et décide de s'y installer pour la nuit. Après avoir visité (de jour) les ruines (cimetière templier, abbaye, maisons), elle s'installe dans une des maisons, t s'endort. Mais, en pleine nuit, les tombes s'ouvrent, les cloches retentissent (qui les fait fonctionner ?), des coups retentissent aux portes. Virginia en est réveillée. Ouvrant la porte, elle tombe nez à nez avec un squelette poussierreux en bure de Templier. Non loin, d'autres morts-vivants. Ils sont aveugles, et réagissent aux sons, aux vibrations. Certains sont à cheval (chevaux zombies). Virginia tente de leur échapper, et parvient meme à monter un des chevaux, mais est néanmoins rattrappée...Son corps sera retrouvé quelques jours plus tard, dans la lande attenant aux ruines.

En attendant la découverte du corps, Roger et Betty sont arrivés, et tentent de retrouver Virginia, cherchant des informations sur les ruines vers où elle s'est dirigée. Apparemment, il s'agit d'un sujet tabou, mais un professeur leur explique néanmoins qu'il s'agit d'un lieu maudit depuis que des Templiers, au Moyen-Age, y ont été massacrés, pendus, alors que des corbeaux leur arrachait les yeux (ce qui explique leur cécité). Roger et Betty décident de s'y rendre, avec l'aide du neveu du professeur, un chef de bande assez peu fréquentable. Apprenant que le corps de leur amie a été retrouvé, ils l'identifient à la morgue...

1183800988_t_tombsoftheblinddead04

En meme temps qu'ils partent vers les ruines, le corps de Virginia, à la morgue, se leve, et tue l'employé (entre parenthèses (la preuve), cette scène du zombie de Virginia est totalement idiote par rapport au reste du film) avant de s'enfuir.

Roger, Betty et Pedro (le délinquant) arrivent aux ruines. La fiancée de Pedro, Maria, les accompagne. Les quatre décident de se séparer en deux groupes. Maria et Roger restent à l'intérieur d'une des maisons (et Roger, en retrouvant les affaires de Virginia, a la preuve qu'elle est bien venue ici), tandis que Pedro et Betty se postent dehors. La nuit tombe, les zombies sortent...Ils attaquent...Seule Betty parviendra à s'en tirer, courant comme une dératée vers la voie ferrée, et parvenant à monter à bord d'un train passant par là. Arrivée à bon port, en ville, elle se croit sauvée, mais une main squelettique dépassant d'un wagon semble prouver le contraire...A moins que cela ne soit un ultime effet flippant...En tout cas, le film se termine ainsi.

1183800952_t_adeossorio11

Réussi dans son ensemble, exception faite de l'interprétation, hasardeuse, La Révolte Des Morts-Vivants est le premier d'une série de quatre films que Amando De Ossorio fera sur le thème des Templiers zombies. Suivront les moyennement réussis (surtout la première suite) Le Retour Des Morts-Vivants, Le Monde Des Morts-Vivants et La Chevauchée Des Morts-Vivants.

Effets spéciaux (et sanglants, meme si le film n'est pas aussi gore que Zombie ou L'Au-Delà) réussis, musique oppressante et parfaite pour l'ambiance, scènes flippantes, décors (les ruines) très réussis et totalement réels...Tout concourt à faire de cette Révolte un agréable moment de cinéma horrifique, sans prétentions. Une série B, certes, mais une excellente série B !