SPOILERS !

1183553693_rageaffiche

Pour son second film commercial, David Cronenberg a décidé d'étendre à un pays entier (le sien : le Canada) le mal qu'il avait répandu dans un immeuble dans son premier film, Frissons. Mis à part ça (et exception faite du thème du vampirisme, un peu abordé ici), il n'y à pas beaucoup de différences entre Frissons et le film dont je vais parler ici, à savoir Rage !, sorti en 1976, et interprété par l'actrice porno Marilyn Chambers (dont ce sera le seul role traditionnel). Rage ! est une sorte de parabole du SIDA, en quelque sorte, de meme que Frissons. Ici, le sexe (et le simple fait que deux corps se touchent) est synonyme de mort.

 

 

 

L'histoire est totalement débridée : une jeune femme, Rose, et son petit ami, Bud (Laure et Alex en VF, traduction conne et inutile) ont un accident de moto. Pour lui, pas trop de problème (bras cassé), mais pour elle, brulée par endroits, et tombée dans le coma, c'est plus grave. Opérée d'urgence, Rose subit une expérience inédite et totalement expérimentale tentée par le docteur Keloid, directeur de la clinique où elle est internée. Keloid prélève un morceau de peau de la cuisse de Rose afin de le greffer sur une autre partie de son corps ; logiquement, il devrait greffer une peau appartenant à une autre personne, un donneur d'organes, et non pas directement retirer une partie de peau du patient.

Rose s'en sort, l'expérience a réussi. Seulement, il s'est passé quelque chose : une drole de chose à poussé sous son aisselle gauche, une sorte de dard rétractable. De plus, Rose se sent irrémédiablement attirée par le sang, et se met à agresser de plus en plus de personnes, en les enlaçant et en plantant le dard dans leur corps, afin de boir leur sang. Ceux qui survivent à l'agression présentent, ensuite, des symptomes révélateurs d'une rage extrèmement puissante et mortelle. Peu à peu, la rage se répand dans la nature, une vraie épidémie de folie mortelle et meurtrière, et le pays est décrété en alerte, et géré par la loi martiale...Rose, quand à elle, est épargnée par la rage, mais la répand à ses dépends...

 

1183554637_rabia

Ce n'est pas un hasard si Cronenberg a fait appeler l'héroine Rose : rapport au dard qui pousse sous son aisselle, qu'on peut aisément assimiler à une épine de rose...Ce que je ne comprend pas, par contre, c'est la bétise des doubleurs français, qui l'ont renommée Laure, tuant ainsi une allusion subtile. De meme, pourquoi renommer Alex le personnage du petit ami, Bud (joué par l'inconnu Frank Moore, qui ressemble énormément à Christopher Walken) ? Exception faite de ces petits détails, le film est excellent. Certes, peu de moyens, mais il est très efficace, assez oppressant, et surtout Cronenberg n'a pas voulu jouer avec le statut d'actrice X de Marilyn Chambers, puisqu'il n'y à aucune scène de nu, preuve que Marilyn Chambers a été prise pour prouver ses vrais talents d'actrice.

A un moment donné, on distingue l'affiche du film Carrie de DePalma ; il faut savoir qu'au départ, Cronenberg voulait donner le role principal à Sissy Spacek, l'actrice qui jouera Carrie...C'est donc un hommage/allusion assez amusant...Hormis quelques petits défauts (acteurs pas toujours très top, petites incohérences), Rage ! est un des films les plus efficaces et réussis de Cronenberg. On peut voir en ce film une parabole sur le SIDA et les MST, mais aussi une version moderne d'un film de vampires...