9291

SPOILERS...

Pour son dernier film avant son arrivée à Hollywood, Paul Verhoeven, le fameux Hollandais violent, réalise un film d'aventures moyen-ageux, coproduction entre la Hollande, l'Espagne (le film a apparemment été tourné là-bas, meme s'il se situe en Europe de l'Ouest) et les USA. Pour la première fois, il dirige des acteurs américains (ici, Jennifer Jason Leigh), et pour la denrière fois, Rutger Hauer, son acteur fétiche, ayant joué dans quasiment tous ses films hollandais (citons, comme classiques, Soldiers Of Orange et Turkish Delices).

Cette coproduction, qui sortira en 1985 (et qui sera un échec, hélas), s'appelle La Chair Et Le Sang. On peut largement la considérer comme la plus grande et la plus réaliste représentation du Moyen-Age au cinéma, avec un film qui lui est antérieur de 4 ans, Excalibur de John Boorman. Mais là où le film de Boorman s'occupait de la légende arthurienne, le film de Verhoeven traite vraiment du Moyen-Age, dans toute sa violence, son réalisme et sa crudité.

 

La_20chair_20et_20le_20sang3

L'histoire, condensée en quelques lignes, est la suivante : On est en plein XVIème siècle, en Europe de l'Ouest. Martin (Rutger Hauer) dirige une meute de mercenaires. Ces mercenaires sont mandatés, un jour, par un seigneur déchu de ses terres, Arnolfini, qui désire plus que tout retrouver son chateau. Attaquant la forteresse, les mercenaires, avec l'aide des hommes de Arnolfini, parviennent à reconquérir la place. Arnolfini les remercie en les laissant piller, puis, changeant d'avis, décide de les faire chasser de sa citadelle ; il en fait meme pendre quelques uns pour l'exemple.

Martin, accompagné de sa troupe, s'enfuit, bien décidés à se venger. En chemin, ils rencontreront un convoi, une diligence transportant Agnès (Jennier Jason Leigh), fille d'un seigneur, en route vers le chateau du seigneur Arnolfini afin de rencontrer son futur mari, Stephen (Tom Burlinson), qui est le fils d'Arnolfini, un jeune homme passionné par les sciences. Agnès et lui se sont déjà vus, et s'aiment.

Martin fait enlever la jeune femme, qui se fera violer en tournante le soir, autour du feu de camp. Martin désire se venger d'Arnolfini, et veut toucher une rançon contre la vie d'Agnès. S'emparant d'un chateau, ils s'y installent, et attendent la venue des hommes d'Arnolfini pour un règlement de comptes. Au fur et à mesure que les jours passent, Agnès éprouvera de plus en plus d'attirance pour Martin, sans pour autant parvenir à oublier Stephen. Stephen, partant avec les hommes d'Arnolfini, fera tout pour reconquérir sa belle...

 

LA_CHAIR_ET_LE_SANG_FLESH_AND_BLOOD_1985_diaporama_portrait

Extrèmement violent, et meme choquant (les assaillants bombardant le chateau de morceaux de chien pestiféré, contaminant pas mal de monde dans l'enceinte du chateau), le film est empreint d'un lyrisme et d'un sens de l'éposée absolument incroyable, le tout porté par une musique renversante de Basil Poledouris (compositeur attitré des films bourrins et violents : Conan Le Barbare, Starship Troopers, Robocop, ce film). L'interprétation (Tom Burlinson et Rutger Hauer sont incroyables), comme la réalisation, sont remarquable, et le scénario est vraiment excellent.

 

01426570_photo_la_chair_et_le_sang

La Chair Et Le Sang peut etre considéré comme un western médiéval putride et amoral, où les femmes sont plus ou moins considérées comme des prostituées, des coups faciles, et meme comme des etres vénaux et cruels (Agnès est certes innocente et fragile au départ, mais elle devient vite assez directe, au contact de Martin). Un film vraiment dur, violent, qui existe enfin en DVD zone 2 après plusieurs années d'oubli. Son acquisition est indispensable. Si vous aimez les films d'aventures, vous ne pourrez qu'aimer ce film, en dépit de sa virulence et de son ambiance putride (c'est Verhoeven, faut pas l'oublier). On peut considérer ce film comme son plus violent, et meme son plus réussi. En tout cas, avec Starship Troopers et Soldiers Of Orange, c'est mon favori des films de Popaul. Grand monument de cinoche barbare.